le blog de marie madeleine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

flâneries

Fil des billets

dimanche 21 août 2016

Juillet is over, août est en route

J'aime bien lire le matin la fenêtre ouverte. L'air qui passe à travers la chaleur me fait frissonner, les bruits de la ville sont rares et lointains. J'entends surtout les oiseaux. Après les mouvements de juillet, quelques jours excellents en Mayenne avec Jeanine et Jacques, deux journées chez mzs amies à Caen et Ouistreham, quelques jours chez ma sœur pour son anniversaire, une balade dans le Cotentin, des fruits de mer, du soleil, des nuages et des bateaux, juillet s'en est allé, je n'ai pas vu le temps passer...

2016-07-23_18.28.38.jpg

Le mois d'août est déjà bien installé. Je prends le temps de ne rien faire, le temps de lire, de marcher, d'admirer, d'étudier, de flâner, de regarder, d'écouter, d'attendre, de respirer, de méditer et de voir quelques amis. Trois jours à la campagne pour le plaisir de la nature, un peu de vie parisienne, quelques spectacles, des concerts au Parc Floral et surtout je profite de Vincennes qui sommeille. En septembre je partirai me laisser bercer par la douceur de vivre en Corse au bord de la plage...

2016-07-28_14.30.06.jpg

dimanche 17 juillet 2016

de-ci de-là, cahin caha...

Oui, laissons couler nos larmes, prenons notre part et semons des graines de paix. Soyons le colibri qui tente d'éteindre l'incendie dévastateur en prenant quelques gouttes dans son bec. J'ai eu des nouvelles de mes amis niçois et je participerai lundi à la minute de silence loin des haines et des conflits.

2016-06-29_18.26.15.jpg
Avant d'aller passer quelques jours avec Joëlle au sud de la Bourgogne, je m'etais arrêtée en Champagne, chez Yvette connue cette année à Châtel Guyon. Son mari est aussi charmant et accueillant qu'elle et de plus il fabrique un ratafia de Champagne apprécié par mon palais! Nous avons marché dans les vignes, arpenté de jolis villages, beaucoup échangé toutes les deux et passé deux jours délicieux.
Promenade dans le jura, brocante, exposition dans la journée, et cinéma, concert ou rami le soir...nous avons profité du calme et de notre belle entente dans la maison de famille de Joëlle. Je serais restée plus longtemps si je n'avais craint que Camille ne parte en Bretagne avec les enfants sitôt après les vacances comme elle me l'avait laissé entendre.
2016-07-06_17.37.47.jpg
J'avais loué une chambre comme l'an passé mais comme elle ne veut rien prévoir de crainte d'être freinée, je ne savais pas si je réussirais à passer une soirée avec chacun des trois grands comme ils aiment et comme j'aime. Ouf, elle a tardé à partir, ce fut possible et j'ai passé un moment différent et agréable avec chacun, des moments charmants avec Brune, d'autres sympathiques et animés avec les grands que j'ai emmenés visiter une scierie et marcher au bord de mon lac préféré.
2016-07-08_17.44.26.jpg
Cette incertitude est sans problème quand ça n'engage qu'elle mais toujours difficile pour moi qui souhaite m'organiser et malheureusement d'année en année ça ne s'arrange pas. Je suis revenue chez moi pour une semaine, concert, spectacle, amitié. Vivre est notre devoir mais garder la joie n'est pas facile.

lundi 29 février 2016

Vacances en Corse

Ma fille met en location, de préférence par relations, sa maison qui sera totalement rénovée, à partir de mai prochain. C'est un endroit très agréable où j'ai aimé me retrouver aussi bien à Noël qu'en été comme je l'ai raconté ici et où j'irai passer deux semaines en septembre

IMG_0987.JPG

SI vous n'avez pas encore choisi votre lieu de vacances, si vous rêvez de mer chaude et de soleil sans faire un long voyage, voici la description:

Dans une petite résidence privée très calme, maison de plain pied en bord de mer. La plage, située à 20 mètres, est fréquentée uniquement par les résidents de cette marina et n'est jamais bondée, même en août. Il n'y a qu'une impasse à traverser pour y accéder, sans danger pour les enfants. La maison comprend 2 pièces (environ 50m2), une terrasse et deux petits jardins, un de chaque côté de la maison, avec transats pour lire à l'ombre. . Equipement: 4 voire 5 couchages: 1 chambre avec un lit double et un coin sommeil dans le séjour avec 2 lits superposés et un lit tiroir. Cuisine équipée avec four, plaques vitro-céramique, réfrigérateur, congélateur et lave-vaisselle. Douche solaire à l’extérieur. Wifi
NB: Rénovation complète en cours, photos de l'intérieur disponibles dès avril. Idéal pour couples ou familles. IMG_0986.JPG

Accès: 20mn depuis l'aéroport de Bastia Poretta, 35min depuis le port.
A voir: Si vous souhaitez découvrir la Corse authentique, les villages de la Casinca et de la Castagniccia sont à proximité. La maison est à 3km de la nationale qui relie le nord et le sud de l'île et vous permet d'accéder aux plages du sud, aux montagnes de l'intérieur des terres, aux petits ports du Cap ou même à la côte ouest. Les amateurs de randonnée pourront rejoindre Corte (1h), Asco (1h), Vizzavona (1h30) ou encore le depart du sentier du San Petrone (45min). Aller à la découverte de Bastia (35 min), Saint-Florent (50 min) ou du Cap Corse (45min) est tout à fait possible dans la journée. Mais peut-être préférerez-vous simplement profiter de la plage, du calme et de la terrasse?

Approvisionnement: Il y a un hypermarché à Folelli (4km) où vous trouverez tout ce dont vous avez besoin y compris les produits locaux, des boulangeries, pharmacies, médecins, poste, bars et restaurants. Je vous conseille les glaces du Flibustier au port de Taverna (15km au sud) et pourrai également vous donner d'autres conseils si vous le souhaitez.

Tarifs: Mai: 700 euros par semaine Juin: 900 euros par semaine Juillet-Août: 1200 euros par semaine Septembre: 900 euros par semaine Octobre: 700 euros par semaine Novembre-Avril: 500 euros par semaine

lundi 4 janvier 2016

Voeux

Après quelques jours idylliques dans les Landes avec mon frère, ma belle-soeur et leurs amis où nous avons festoyé sans trop d'excès, chahuté comme des enfants,
2015-12-31_16.48.09.jpg

après avoir marché au bord du lac,
2016-01-01_10.40.55.jpg

longé la Leyre jusqu'à son delta,
2016-01-01_15.47.03.jpg

après avoir affronté le vent et la menace du ciel,
2016-01-02_14.51.15.jpg

respiré les embruns et admiré la lumière au bord de l'océan,
2016-01-02_14.38.39.jpg

je suis en pleine forme pour vous offrir mes meilleurs voeux
voeux2.jpg

samedi 5 décembre 2015

visite

J'avais un papier à déchirer et je n'ai pas pu , je voulais éplucher ma pomme avant de la croquer, impossible! jeudi soir je devais aller à mon habituel d'écriture et j'ai du renoncer. Un ouvrage à terminer, un tas de repassage à vider, des T-shirts à plier, des chèques à rédiger, quelques paquets à emballer, un dessin à fignoler... J'ai dû différer car cela est bien difficile sans ma main droite. Je m'entraîne donc avec la main gauche. Comme celle d'un enfant mon écriture est hésitante, comme lorsque j'étais petite, je tremble en soulevant la bouilloire et risque de renverser mon bol en le portant à ma bouche. Décidément je suis adroite mais très malàgauche!
Pas besoin d'une bombe Célestine mais une main immobilisée et me voilà perdue. J'ai besoin des deux pour éplucher mes légumes, lacer mes chaussures, fermer mon soutien-gorge, pour tricoter, coudre ou dessiner, pour tenir un livre et tourner les pages....Essayez donc d'enfiler votre jean d'une seule main, de faire glisser la fermeture éclair de votre blouson sans tenir d'un côté pour tirer de l'autre!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Heureusement j'ai des jambes, une voiture et une langue! Alors ce vendredi après avoir réussi l'exploit de tourner la clé pour démarrer ma voiture, j'ai embarqué une presque voisine blogueuse - je parle d'exploit car si vous essayez de démarrer de la main gauche alors que vous êtes droitière vous comprendrez - et nous sommes allées de l'autre côté de Paris pour déguster une soupe vraiment délicieuse et dévorer un "gâteau qui tue". Savez vous chez qui nous étions? Allez, c'est facile, c'est un couple mais pas un ménage, ni une relation, non, c'est une liaison de longue date, un mari et une femme. Elle a un nom de parfum et lui vous donne du " lectrices chéries "à tire-larigot. Ils se disent chamailleurs je dirais plutôt sympathiques et l'esprit aux aguets. Ils ont toujours quelque chose à dire, à nous dire ou à se dire, bon, ça m'évite de trop parler puisque je suis comme eux. J'aime bien leur complicité, et nous avons passé un excellent moment la dame-qui-vécut-les-mêmes-dimanches-que-moi, les amants-terribles et moi. Nous avons parlé -oh à peine moins longtemps que la première fois (cinq heures au bistrot) car il nous a fallu rentrer. Nous n'avions mis qu'1/2h pour l'aller mais il fallut 2h pour le retour!

mercredi 18 novembre 2015

Nature

image.jpeg
Quand je regarde cette photo de mes petits enfants au plateau d'Ajon, quand je vois Lelia dessiner et Zian prêt à partir marcher, j'ai envie de grands espaces. Quand je suis allée faire une promenade digestive, avec mon frère et ma belle-sœur après le repas du dimanche, j'ai senti à quel point la nature est bienfaisante. Quand je randonne le mercredi, quand je me ressource dans la belle forêt de Fontainebleau, quand je me réveille le matin chez Muguette au son des cloches et que j'ouvre les volets, je respire à pleine vie. Ce sont des havres de paix.

lundi 2 novembre 2015

un dimanche en Champagne

Ce fut un beau dimanche aux magnifiques couleurs de l'automne...

2015-10-25_16.48.49.jpg
Je ne les avais rencontrés que deux ou trois fois par an mais ne les connaissais pas vraiment. Ce sont des entrepreneurs qui font partie du même club que moi, le club des entrepreneurs vincennois pardi! puisque je m'y suis inscrite peu après la création de mon entreprise "Activités artistiques". J'ai donc décidé de me joindre à un petit groupe pour une journée en Champagne dont certains m'avaient beaucoup parlé. Qu'importe si je ne peux profiter de toutes les dégustations prévues, je décide d'être conductrice, on verra bien!

2015-10-25_15.32.06a.jpg
Ma clio rouge nous conduit au sud d'Epernay, près de Vertus - joli nom pour un village! - au creux d'un vallon jauni par les vignes en automne. Pendant le trajet les langues vont bon train et puis, derrière un coteau, l'église apparait au milieu du village. Voilà! c'est là! nous sommes arrivés. Ne reste plus qu'à trouver la maison Launoy où nous attend le guide pour une visite des collections du maître de maison, "MONSIEUR Launoy" comme il le dit avec admiration tout au long de notre visite. Il n'est pas là mais semble étonnant cet homme dont la belle ombre plane sur toutes les collections. Il garde tout, bouchons, capsules et plaques de Liège, bouteilles, amphores ou presses très anciennes, boutons, pierres de lithogravure et plaques d'imprimerie....C'est vrai qu'il a de la place dans les chais ou dans la jolie propriété où nous étions attendus pour le déjeuner.

2015-10-25_16.54.13.jpg
Non seulement excellent ce repas, mais sympathique et joyeux dés l'apéritif. Il y avait notre lumineuse et attentive secrétaire avec son mari, une primesautière jeune femme et son époux, deux compères avec leurs femmes, il y avait celui que je croise de temps en temps puisque c'est mon banquier, l'homme au sourire éclatant qui vient de quitter les soieries et dentelles de son pressing et notre artiste-artisan, raffiné et très cultivé. Même notre président était détendu, sans doute parce qu'il était avec son épouse ;-)) Et moi dans tout ça? j'ai passé une délicieuse et joyeuse journée avec tous ces gens charmants. Je crois bien que j'y retournerai l'an prochain surtout si l'on peut se promener dans les vignes

2015-10-25_15.04.55a.jpg

lundi 26 octobre 2015

Le Vatican

2015-10-16_13.51.32.jpg vue de la ville et des églises depuis Le Capitole

Un ami se disait en accord avec mes impressions sur Rome. Il me parlait aussi de la comparaison que certains font avec Florence... c'est intéressant car ce sont deux villes musées où des flots de touristes se déploient constamment mais l'impression générale est très différente.Tandis que Florence m'a émerveillée pour sa sensibilité et son élégance, Rome m'a impressionnée pour la puissance des monuments et des lieux, pour la prestance des églises et des rites. J'avais ressenti une émotion douce à Florence, j'ai admiré la grandeur de Rome comme s'il y avait une ville de l'intériorité et l'autre de l'extériorité. Les lumières du ciel sont éblouissantes

Photo_17.10.15_11_04_22.jpg arrivée au Vatican en longeant le Tibre avec vue sur le château Saint Ange(photo d'Eve)

Dans les églises romaines s'étalent richesses et de dorures. C'est souvent trop pour moi, trop haut, trop doré, trop sculpté, trop chargé. Le Vatican et l'énorme basilique Saint Pierre m'ont toutefois séduite. Le musée est une réserve d'oeuvres d'art incroyable. Eve avait réservé une visite guidée qui nous a permis de ne faire la queue ni pour entrer dans le musée ni pour accéder à la basilique. Dans chaque salle c'est un éblouissement. Nous avançons constamment le nez en l'air pour admirer les plafonds et les murs tout entiers...

rome1.jpg Eve et Franck admirent les grandes fresques de Raphaël

La belle galerie des cartes géographiques est extraordinaire. On aimerait y passer du temps et s'attarder davantage sur la plupart comme l'a fait ma fille sur celle de la Corse

Photo_17.10.15_13_16_15.jpg

La Chapelle Sixtine tout entière m'a vraiment émue. C'est vrai que pour y accéder c'est à peu près comme pour entrer dans le métro en fin d'après midi, mais... Dieu que c'est beau! Quelle richesse sur les murs de cette seule pièce où se déroule comme dans les pages d'un livre l'ancien et le nouveau testament, toute l'histoire de la religion. Quel travail délicat réalisé sur le plafond par Michel-Ange! Malgré l'interdiction de photographier, j'ai attrapé à la sauvette une image de cet endroit magnifique.

2015-10-17_14.12.39.jpg

J'ai regretté qu'on ne puisse s'arrêter et qu'on soit obligé de suivre le flot. On aimerait prendre le temps... Nous avons pu monter tout en haut de la Coupole. Quel magnifique panorama sur la place Saint Pierre et toute la ville de Rome! Lorsque nous sommes descendus après les quatre heures de visite et les 360 marches montées et descendues, la pause boisson fut bien appréciée!

2015-10-17_15.00.50.jpg

mercredi 21 octobre 2015

Rome

2015-10-16_13.34.41.jpg

"Veni, vidi...." je n'écris pas la suite car je ne suis pas Jules César et n'ai rien eu à vaincre si ce n'est la fatigue engendrée par cette douleur profonde à la cuisse et suivie d'une éruption de boutons qui a duré pendant tout mon séjour. J'ai cru qu'une bête m'avez piqué avant de savoir à mon retour qu'il s'agissait d'un zona. Ouf! Ça explique pourquoi j'ai moins d'énergie que d'habitude depuis quelque temps. Heureusement à Rome j'ai profité de la ville à mon rythme et sans encombre. Grâce à ma famille et à mes amis, j'ai passé une très belle semaine.

2015-10-13_14.25.19a.jpg

Eve s'était occupée de tout, de l'avion, du taxi qui m'attendait à l'arrivée et de l'hébergement. Après la déception du premier jour où le grand appartement choisi sur Airbnb qui semblait idéal sur les photos s'est avéré trop sombre et triste pour y rester, elle a trouvé un endroit de rêve dans un ancien couvent, dans le Trastevere, près du jardin botanique, avec un joli jardin de curé où j'ai pris mon petit déjeuner chaque matin . De la chambre j'avais une superbe vue sur le Gianicolo qui domine la ville.

2015-10-17_07.40.39.jpg

Chaque jour j'ai longé et traversé le Tibre pour plonger dans les rues colorées et entrer au cœur de la ville. Les eaux sont sales et boueuses mais son nom est mythique , son parcours gracieux et les ponts qui permettent de le traverser fort élégants.

2015-10-12_18.00.19.jpg

Le plus fascinant pour moi c'est cette plongée dans l'histoire, dans notre histoire, où l'Antiquité côtoie la Renaissance, où l'excès frôle l'exubérance, où la générosité mène à la cruauté mais où l'humanité est toujours au centre.

2015-10-14_11.07.10.jpgles arènes du Colisée

J'ai aimé parcourir les allées du grand forum, j'ai fermé à demi les yeux pour imaginer les touristes vêtus d'armures ou de toges romaines, j'ai accommodé mes oreilles pour transformer le bourdonnement des bavardages en discours cicéroniens.

2015-10-13_14.17.58.jpg

Quel émerveillement au pied du Colisée! quelle impression de stabilité et de force dans ces pierres qui ont traversé les années! J'ai retrouvé la fascination devant la puissance que j'avais decouverte à travers les versions latines de ma jeunesse. Sans doute.

2015-10-14_12.05.35.jpg au pied du Colisée

Est-ce l'éloge de la grandeur qui m'avait tellement fait aimer le latin au travers des écrits de César? est-ce ce sens de l'esthétique, la sensibilité des arcs et des rondeurs qui m'ont fait tant aimer les écrits de Virgile? De la même façon c'est, je crois, l'alliance des pierres élancées vers le ciel et du raffinement des mosaïques qui favorisa l'immersion de tout mon être dans l'espace des thermes de Caracalla

2015-10-14_16.07.47a.jpg

Je n'aime pas du tout l'extravagance monumentale du palais Vittoriano ni l'accumulation des sculptures sur bien des fontaines mais je dois reconnaître qu'elles sont spectaculaires.On m'avait dit " tu verras, Rome est une très belle ville". Je ne dirai pas ça car en dehors des lieux très touristiques les rues sont sales et les poubelles débordent, mais plutôt que c'est une ville époustouflante où derrière chaque coin de rue se cache une surprise où présent et passé s'entremêlent

2015-10-15_12.50.18.jpg

J'ai bu du café, du bon vin, mangé des pizzas et du rissotto et découvert de ravissantes trattorias. J'ai rencontré des allemands, échangé avec une famille suisse, bavardé avec des carabinieri ravis de parler français et des jeunes vénézuéliennes qui venaient pour leurs études. J'ai beaucoup marché, parfois réussi à attraper un bus sans jamais savoir exactement où il allait, et chaque soir j'ai pris le tram pour rejoindre les rues animées du Trastevere où je dînais avant de rejoindre la tranquillité de l'hôtellerie. J'ai même fait un selfie!

2015-10-15_12.37.26.jpg

J'ai visité des églises, admiré des tableaux et des plafonds, et le week-end, lorsqu'Eve est venue me rejoindre avec Franck, nous sommes allés au Vatican, mais ça sera l'objet d'un autre billet.

vendredi 24 juillet 2015

retrouvailles

Semaine de retrouvailles avec la Corse. J'avais oublié comme la vie était dure aux Marines du Fium'alto! Dur le soleil toute la journée, très dur l'apéritif qui dure 3 heures avec les copains retrouvés, et fatigants les 10 mètres à parcourir pour aller à la plage et les bains avant le petit déjeuner, avant le déjeuner et même le soir. Très salée l'eau de mer, et à 30°, un peu chaude la douche dans le jardin, et longue la sieste sous les lauriers, déroutante la charcuterie pendue au plafond dans la cave du tenancier, enivrante la soirée sous les étoiles et l'odeur de la nature dés les premiers pas en montagne...
J'avais presqu' oublié tout ça mais les souvenirs reviennent vite.

11705332_10206448529908330_8254100222240593397_n.jpg sieste sur la terrasse côté mer, devant la maison

Pendant ces quelques jours avec Eve, nous avons poursuivi le rangement de la maison de leur père commencé par Tristan en juin dernier. Nous n'avons pas perdu de temps entre les armoires à vider, les meubles à déplacer, les fleurs à couper, les bazars à jeter... mais nous avons tout de même réussi à voir plusieurs fois Mamie, à dîner avec un cousin, à monter à Rutali dans la maison de famille . Nous avons pu déjeuner à Bastia, passer un après midi dans un merveilleux spa et flâner à Erbalunga, aller jusqu'à Penta di Casinca et grimper à Tribiu, sans oublier de prendre une glace aux Flibustiers sur le port de Campoloro.

11238960_10206437464471701_4364659189006506177_n.jpgLe port d'Erbalunga au début du Cap Corse

vendredi 17 juillet 2015

Echappée

Tout était parfait pendant cette semaine Outre-Manche! 2 heures de trajet, une réserve suffisante sur my Oyster card pour aller jusqu'à Richmond en métro, Jane venue me chercher à la gare, le soleil à l'arrivée, et une marche le long de la rivière l'après midi pour aller prendre le thé en ville. Les gâteaux sont toujours aussi bons dans le café sous le pont.

2015-07-11_11.59.09.jpgun de nos cafés préférés dans Richmond

Il y eut même des nuages, un peu de fraîcheur et quelques gouttes de pluie, le ciel menaçant jusqu'à l'heure du barbecue, mais ouf! nous avons pu prendre le repas d'anniversaire de Fiz dans le jardin. IL me devance de quelques mois et a fêté ses 70 ans. Pourtant rien ne change, il travaille toujours autant, cuisine le week-end, arrose son jardin et passe entre les gouttes de la vie avec son sourire et son humour.

2015-07-11_09.25.51.jpgUn coin du jardin de Jane & Fiz

Jane et Fiz, leurs enfants et petits enfants, la jeune et adorable femme de Corrie, sa maman russe qui parle français mais pas anglais...Chassé croisé des langues, rencontres, jours paisibles baignés d'échanges et d'amitié.
Peut-être Jane se décidera t'elle à venir à Vincennes, avec ou sans son mari,comme elle le faisait avant la découverte du mal des garçons, comme avant sa maladie? Nous nous retrouvions régulièrement, chez mes parents d'abord puis en Normandie, dans le Kent, en Écosse, en Dordogne, en Normandie, dans le Kent, chez elle, ou ici. L'une ou l'autre traversions en Overcraft ou en bateau, c'était bien avant l'Eurostar. Si elle ne vient pas, j'irai. Cinquante-quatre ans d'amitié, ça compte.

2015-07-11_12.01.05.jpgLes bords de la Tamise

Me voilà de retour à Vincennes, prête à repartir, en Corse cette fois-ci, avec ma fille.

samedi 9 mai 2015

Que du bonheur!

2015-05-10_09.44.35.jpg

Entendre l'agitation ce dimanche matin, voir le marché s'installer sous mes fenêtres, entendre les voix des commerçants qui s'interpellent, ouvrir les volets, laisser le soleil entrer dans la pièce, vivre au cœur de la ville dans un agréable studio à quelques pas des thermes, savoir que c'est l'eau de Volvic qui coule au robinet et dans la douche!
Prendre le temps et ne commencer les soins qu'à 10h, traverser la rue, découvrir le parc thermal, admirer les arbres fleuris, les pavots colorés et les jardiniers qui entretiennent les jardins, s'arrêter au passage et boire à la source appelée Germaine l'eau chargée en silicium et magnésium, saluer les personnes qui vous accueillent et leur sourire en retour de leur gentillesse, glisser dans une baignoire à bulles où les jets d'eau massent tour à tour les épaules, le dos et les jambes, se prélasser dans un bain de boue en bavardant avec les autres, recevoir chaque jour un massage bienfaisant et divers soins qui apaisent la douleur de mes articulations. Croiser d'autres curistes et s'asseoir au soleil pour le temps d'un échange.

2015-05-04_16.37.16.jpg

Visiter la ville et son architecture éclectique avec une conférencière passionnante, les fresques de l'église avec un passionné, s'inscrire au cours de danse deux fois par semaine, faire une randonnée aux alentours avec un petit groupe, découvrir un château au détour d'une route, bavarder en rentrant avec le libraire qui range ses cartes postales, dire bonjour aux passants qui vous saluent, prendre le thé chez une femme qui fréquente le cours danse et fait des sculptures magnifiques, être invitée à visiter les environs par Rose une blogueuse qui habite Clermont Ferrand, projeter de monter au Puy de Dôme, de flâner dans Vichy...
Je n'étais pas inquiète, certaine de ne pas m'ennuyer et de profiter de soins bienfaisants mais c'est encore mieux que ce que je pensais. Depuis une semaine, ce n'est que du bonheur!

2015-05-09_18.29.00.jpg

Je n'étais pas inquiète, certaine de ne pas m'ennuyer et de profiter de soins bienfaisants mais c'est encore mieux que ce que je pensais. Depuis une semaine, ce n'est que du bonheur!

mardi 7 avril 2015

Sur les pas de Sisley

Deux jours de retrouvailles avec mes souvenirs d'adolescence et sur les pas d'un peintre....que du bonheur! C'est ce que j'ai vécu pour Pâques chez mon amie qui vit à Ecuelles, village attenant à Moret-sur-Loing. Lorsque j'ai vécu à Valence-en-Brie, nous étions de jeunes adolescents et venions nous baigner dans le Loing avec Maman. Plus grands nous venions seuls avec nos bicyclettes que nous posions avec nos vêtements sur l'herbe verte des rives aplanies à l'entrée de Moret, juste avant le pont.

2015-04-07_09.05.16.jpg Le pont et l'église de Moret peints par Sisley à la fin du XIXème siècle

Dimanche matin, tandis que les cloches à toutes volée clamaient la joie de Pâques, nous avons fait un tour au pays des mariniers, Saint-Mammès. C'est là que Maman aimait aller à la messe du dimanche qu'elle trouvait plus traditionnelle que celle des autres paroisses alentours. Plus tard j'y ai dessiné des péniches. Quel charme garde le petit marché sur les berges du Loing!

2015-04-05_11.18.07.jpg

Péniches accostées à Saint Mammès, couleurs troubles de l'eau sous le vieux pont de Grez, tumulte et débordements près des étangs de Sorque, paisible plan d'eau à l'entrée de Moret, tourbillons sous le pont... quelle charmante et vivante rivière est le Loing!

2015-04-05_16.34.36.jpg

Nous avons visité le petit musée Sisley où la permanence était tenue par une femme érudite et passionnée qui nous a parlé du peintre et de ses compagnons de peinture, Renoir, Monet et les autres, comme on parle de copains, racontant leur vie tranquillement dans une conversation amicale. Nous avons flâné dans les rues, admiré les vieilles pierres, les sculptures et les façades. Nous avons marché le long du canal, et puis j'ai dû partir tôt lundi après-midi pour éviter les encombrements des rentrées parisiennes un week-end ensoleillé.

2015-04-06_11.52.38.jpg

mardi 16 décembre 2014

Lumières

Et voilà! ma cousine a fait un magnifique reportage des quatre jours de fête et de lumières qui se sont terminés par un féerique feu d'artifice sur le Rhône. Il y avait tant de monde qu'il fallut nous faufiler pour voir quelque chose. Gagné, j'ai réussi à me glisser au premier rang! C'est donc à mon tour de montrer quelques images!

feux1.jpg

J'ai quitté Lyon et ma cousine. J'ai pris le train pour Marseille où mes amis Véronique et Eric m'ont accueillie comme une princesse.

2014-12-10_12.10.25a.jpg

La lumière était dans le ciel, dans les rues et sur les murs, sur le port ou sur la mer où il s'endort chaque soir.

P1170607.JPG

C'est aussi sur le marché, sur les étals, à travers la gentillesse des gens et dans l'aïoli cuisiné par Eric que j'ai goûté aux lumières méditerranéennes.

2014-12-10_14.06.42.jpg

Puis j'ai quitté Marseille et pris le train du retour. Au passage, j'ai fait un arrêt sourire-et-lumière chez Célestine qui m'a reçue comme une reine. Célestin aux fourneaux m'a fait goûter légumes fondants et confitures divines...hum! Merci à tous pour ces neuf jours enchanteurs. Imprégnée de toutes ces lumières, j'ai rejoint Vincennes pour y faire quelques emplettes en attendant que ma fille arrive et m'embarque à Bastia où mon fils nous rejoindra avec ses enfants pour un Noël corse en famille.

samedi 6 décembre 2014

Chez ma cousine

C'est parti pour quatre jours de fête des lumières. Cette année j'arpenterai les rues de Lyon en compagnie de ma cousine Mammilou chez qui je suis venue exprès pour l'occasion.


Et nous avons déjà commencé hier soir !

Place du Maréchal Lyautey, nous avons vu des lampes bien trop grosses pour entrer dans les poches


Dans le tunnel de la Croix-Rousse, nous avons failli nous faire dévorer par des lions ...


.....et il nous fallut éviter les trains :-)

IMG_3565.JPG

Au Parc de la Tête d'Or nous avons nagé dans les fonds marins.....


.... avant de boire un vin chaud !

Suite de la magie ce soir!

PS : pensée spéciale pour Célestine qui aime avoir la tête dans les étoiles :-)

IMG_3587.JPG

jeudi 4 septembre 2014

America

Après mon séjour à Pimberty, puis à Zurich, après une grande semaine à Vincennes à la fin du mois de juillet, j'ai profité de percées du soleil chez ma soeur et mon beau-frère, dans leur jardin et sur les grandes plages du débarquement, dans la belle Normandie de mon enfance.

2014-08-06_15.51.24.jpg

Après un passage au sud de Nantes dans la maison de mon ami Jack, après trois semaines actives, parfois agitées et toujours riches en expériences variées à l'Espace du possible, j'ai fait une pause dans les Landes chez mon frère et ma belle-soeur, sorte de Paradis paisible au bord du lac de Sanguinet.

2014-09-01_11.12.06.jpg

Me voilà de retour, juste pour prendre à Vincennes le grand bateau du Festival America où je suis bénévole. J'ai fait partie du jury et lu les nouvelles des élèves de lycée et collège, je participerai à l'accueil des auteurs et surtout je serai Tornade les jeudi, samedi et dimanche avec mes amis clowns que j'ai invités à participer.

america.jpg

lundi 28 juillet 2014

douceur de vivre

Avec une semaine chez Eve, cette fois encore j'ai pu apprécier la douceur de vivre à Zurich. J'ai passé de délicieux moments dans la ville dont j'ai souvent parlé ici et et que j'ai qualifiée de Riviera en 2007. Je sais que c'est une cité active et que la Paradeplatz est le siège de toutes les banques, mais je trouve dans la ville plutôt une ambiance de station balnéaire que de cité bancaire car l'eau est présente partout.

2014-07-16_20.56.06.jpg

J'ai retrouvé Eve chaque jour à l'heure du déjeuner. Nous sommes allées au bord de la Limmat. Il y a trop de courant pour moi mais Eve, comme beaucoup de ses collègues à la pause de midi, plonge dans la rivière avant de manger une salade en terrasse.

2014-07-17_12.44.46.jpg

Après le déjeuner je la regardais traverser le pont et repartir au travail sur son vélo avec sa petite robe noire. J'ai longé la rive et traversé un parc pour rejoindre le tram. J'ai fait mes débuts en allemand car Eve m'a offert des cours avec une femme charmante dans un quartier de la ville traversé par la Sihl, rivière sauvage où beaucoup viennent se rafraîchir à l'heure du déjeuner

2014-07-18_13.28.48a.jpg

Après mes cours, j'ai passé l'après midi dans la ville au bord de l'eau, je suis montée dans le Linderhoff, me suis assise à l'ombre des grands arbres et j'ai regardé les jeunes femmes avec leurs bambins, les joueurs d'échec très concentrés et les joueurs de boules sur cette place paisible au centre de la ville.

2014-07-20_15.33.56.jpg

Chaque jour j'ai vu des gens installés au bord de l'eau après leur travail pour un bain ou pour un barbecue sur la pelouse. J'ai retrouvé Eve chaque soir après son travail. Je suis allée au club d'aviron tricoter au bord du lac pendant qu'elle naviguait et j'ai partagé une soirée barbecue avec ses amis du club. Le seul soir où il a plu nous sommes allés dans un très beau hammam et sommes ressorties la peau très douce après un soin d'argile.

2014-07-18_20.22.42.jpg

J'ai admiré les sommets enneigés depuis le bord du lac et j'ai aimé passer le dimanche en montagne avec Eve et son ami comme la plupart des suisses qui vivent en ville

2014-07-19_16.40.36.jpg

La méteo fut plus clémente que la semaine où j'étais chez Tristan. Autres joies, autres loisirs et j'ai pu profité des alpages verdoyants où paissent tranquillement les vaches comme sur une tablette de chocolat!

2014-07-19_14.12.19.jpg


samedi 31 mai 2014

Soleil aux Tuileries

C'est aux Tuileries que je vais le plus souvent profiter du soleil lorsque je délaisse mon cher bois de Vincennes et le Parc Floral. C'est le plus accessible des jardins parisiens puisqu'il est sur la ligne N°1, MA ligne de métro. J'y ai beaucoup de souvenirs de jeunesse, presqu'autant qu'au jardin du Luxembourg. Ce furent des rendez-vous et des lieux de détente entre les cours, des parties de cache-cache dans les buissons, des concours de déguisement des statues après les dessins à la craie sur le pont des arts, pique-nique au pied du Minotaure ou discussions sur un banc à n'en plus finir.

2014-05-22_15.48.35.jpg

J'y vais souvent. Lorsque je vais au Louvre ou faire des courses au Carousel, avant de boire un café place du Palais Royal, en rentrant du musée d'Orsay ou lorsque des amis étrangers veulent visiter Paris, j'aime traverser la cour carrée, passer devant la pyramide et déboucher sur ce long jardin qui longe la Seine jusqu'à la Concorde. J'aime m'asseoir autour du grand bassin et j'ai plusieurs fois dessiné le dos de la belle Cassandre qui laisse tomber ses voiles au pied du labyrinthe.

2014-05-31_14.09.21.jpg

Et qu'on ne me dise plus dans la rue ou ailleurs "le mois de mai a été pourri cette année " ou bien "il pleut sans cesse" car entre les dimanches de dessin au Parc Floral, la semaine à l'île de Wight, les grandes marches au bois ou les flâneries aux Tuileries, moi je l'ai vu le soleil en ce mois de mai et il brille encore comme hier sur la pyramide....Oh je sais, on va me dire "mais ça ne va pas durer!" Mais qu'importe? je ne vis plus hier et pas encore demain, c'est aujourd'hui que je vis et que le soleil brille ;-)

2013-09-20_16.12.17.jpg

lundi 14 avril 2014

Prague

2014-04-09_10.29.52.jpg

Cinq jours pour découvrir la cité dorée, cinq jours pour visiter certains monuments de Prague avec une classe de 25 élèves, c'est magnifique, un peu fatigant et donne envie d'y retourner flâner avec des amis et de prendre le temps d'arpenter les vieilles ruelles où nous n'avons pas pu aller. J'ai beaucoup aimé le ciel bleu des premiers jours, la lumière sur les toits et le ciel noir au dessus du vieux Pont Saint Charles qui enjambe la Moldau.

2014-04-09_15.16.03.jpg

J'ai aimé la gentillesse de Jarka et sa passion pour son pays, l'efficacité de Sylvie et ma complicité avec Sylvain. Par dessus tout j'ai adoré les élèves de cette classe de banlieue avec leur côté racaille (c'est leur terme) au grand coeur. L'avantage d'être accompagnatrice c'est de ne pas porter la responsabilité du voyage, l'inconvénient c'est que l'organisation n'est pas celle que j'aurais choisie. Je me rends compte aussi que c'est plus difficile pour moi d'être une suiveuse qu'une meneuse mais c'est un bon exercice! Malgré tout ce fut un bon séjour profitable aux enfants qui, du haut de leur 12 ou 13 ans, furent tout à fait enchantés

2014-04-09_16.13.40.jpg

Ce qui est formidable chaque fois que j'accompagne la classe de Thérèse en Angleterre c'est que nous sommes exactement sur la même longueur d'onde aussi bien pour prévoir le rythme de la journée que pour la rigueur et la sécurité des élèves. C'est important pour moi de ne pas empiler visites et activités, de laisser des temps de vraie respiration sans tous ces moments d'attente vécus à Prague, de trouver un équilibre sans osciller entre vide et précipitation. Cela me rappelle les bons moments passés avec Brigitte en classe verte à Habère-Poche il y a plus de 20 ans

2014-04-09_11.39.54.jpg

vendredi 21 mars 2014

J'ai raté le prince charmant

2014-03-13_12.33.41.jpg

C'est le printemps, je reviens d'Angleterre où j'ai raté le prince charmant. Je ne sais si quelqu'une réussit à embrasser l'un d'eux comme le suggéra mon amie Sylvie, mais je n'étais pas là lorsqu'il s'est transformé en prince car la route était barrée pour laisser les crapauds traverser jusqu'à la rivière. Avez vous déjà vu ça? Cela m'avait déjà paru un peu fou lorsque Jenolekolo en parla sur son blog et je ne savais pas que les crapauds migraient. Et bien c'est ainsi à Richmond upon Thames, un agréable quartier de Londres où vivent mes amis Jane et Fiz.

2014-03-16_18.17.40.jpg

Pas de prince en vue! Je m'en suis donc retournée chez Jane à travers la grand place, Ham Common, endroit prisé par les londoniens pour leur promenade dominicale, entre les bords de la Tamise et Richmond park. A partir de 15h j'ai vu s'égayer des nuées d'écoliers et de collégiens par vague de couleurs. Les uniformes sont variés, noirs et bleu lavande dans l'école du quartier où habite mon amie. Dans le quartier de ses petits enfants, la sortie d'école ressemble à une joyeuse envolée d'oiseaux rouges et noirs. Il y a moins de stress dans la cour de récréation que dans celles que j'ai connues, les parents y bavardent entre eux ou avec les profs, il y a des grands-parents, des mamans et des jeunes filles au pair tandis que certains enfants restent dans des clubs. Les enseignants vous font un sourire en surveillant la cour...Il faisait grand beau. Après la sortie de l'école, les plus jeunes avec leur mère ou leur nounou, les plus grands par groupes, tous profitent du soleil sur la belle pelouse.

2014-03-13_11.42.50.jpg

J'aime passer quelques jours avec Jane dont j'ai déjà parlé ici. La compagnie d'une amie la stimule et lui est bénéfique d'autant plus qu'elle sort d'une grave dépression et que la vie quotidienne lui est difficile. . Nous avons flâné dans les rues de Richmond, profité du jardin et des grands espaces verts devant la maison, marché le long de la Tamise, passé une journée à Kew Gardens. Dimanche Fiz nous a emmenées dans la verte campagne anglaise. Ce fut une belle semaine rythmée par le soleil, la nature et l'amitié.

2014-03-13_12.42.25.jpg

samedi 1 mars 2014

L'homme idéal

IMG_9760.JPG

L'homme idéal! Le mien, le vôtre? Voici l'homme de Vitruve aux proportions idéales, redessiné par Léonard de Vinci. Peintre de génie mais aussi chercheur, inventeur, c'est l'homme le plus extraordinaire par la variété et l'étendue de ses recherches et créations. J'ai depuis longtemps une sorte de passion pour lui. J'ai donc entraîné mon amie Thérèse au Clos Lucé dans une escapade de trois jours en Val de Loire.

IMG_9716.JPG La Loire à Amboise

J'avais choisi une chambre d'hôte dans un ancien relais de chasse entre Amboise et Chenonceaux, l'auberge Marcheroux. Les chambres ont été aménagées dans les anciennes écuries, simples et très propres. Le temps ne nous a pas permis de profiter des aménagements extérieurs mais nos hôtes ont tout fait pour que nous accueillir agréablement. La situation est idéale et le cadre magnifique. Après une première journée à Amboise et surtout au château du Clos Lucé, notre hôtesse a réchauffé la soupe cuisinée par Thérèse que nous avons appréciée devant un bon feu de cheminée.

IMG_9722.JPGThérèse à la porte de l'écurie devenue chambre

Réveillées par le chant des oiseaux, nous avons bénéficié de belles éclaircies tout au long de la journée pour la visite du château de Chenonceaux. Ce fut un enchantement qui nous permit de poursuivre notre voyage au sein de l'effervescence créative de la Renaissance. Hélas le lendemain Thérèse ne put voir de Chambord que la boue et les travaux pour y entrer, l'intérieur glacial et l' imposante masse grise sous une pluie incessante. Rien de la majesté superbe de cette noble bâtisse au milieu de la forêt où l'on entend bramer les cerfs.

P1150844.JPG Le château de Chenonceaux enjambe le Cher

lundi 13 janvier 2014

Recensement

2014-01-11_17.00.00.jpg

C'est reparti! Je vais à nouveau hanter les rues autour de chez moi et sortir chaque jour à la nuit tombante comme je l'ai raconté l'an dernier ici. Il y eut une première journée de formation lundi dernier. J'ai fait ma tournée de reconnaissance et distribué des lettres d'information dans les boîtes aux lettres, j'ai repéré des portes et des halls d'entrée, j'ai récupéré des codes, affiché et préparé l'organisation de mes prochaines soirées de travail pour le recensement 2014. Vincennes étant une ville de plus de 10000 habitants, c'est 8% de la population qui est recensée chaque année. Dans les villages et les plus petites villes, c'est l'ensemble des logements qui sont comptés tous les 5 ans. Les videos sur le site de L'INSEE à ce sujet sont claires, très pédagogiques. Encore une demi-journée de formation et quelques préparatifs, et puis jeudi, on démarre, à la rencontre des gens heureux et de quelques grincheux!
A Vincennes, l'équipe d'agents recenseurs est stable et sympathique et je suis contente de les retrouver pour déjeuner tout à l'heure.

lundi 2 décembre 2013

Wollishoffen

Si on arrive par le lac, on voit d'abord de la verdure et on aperçoit les clochers sur les hauteurs, si on vient du centre ville à pieds, on longe le lac entre parcs et plages, on traverse la voie ferrée et on se trouve dans le joli quartier de Zurich où vit Eve. Quand je suis arrivée la semaine dernière, j'ai pris le tram après seulement 4 h de train, c'est rapide et pratique pour moi maintenant que le train part de la gare de Lyon ! Lorsque ma fille habitait la Josefstrasse j'allais à pieds de la Gare centrale jusqu'à chez elle, maintenant c'est un peu plus loin mais Wollishoffen est un peu comme un village au bord du lac et nous y nous sommes en quelques minutes de tramway.

IMG_8807.JPG

Quand je suis arrivée, c'était l'inauguration des illuminations de rues et des chorales d'enfants chantaient sur la Paradeplatz. J'ai retrouvé Eve après son travail pour participer à cette ambiance festive et flâner dans les rues. nous avons dîné d'une soupe copieuse et de gâteaux offerts par une association caritative, nous avons acheté des marrons chauds et même tenté notre chance en participant à un tirage au sort...mais toujours pas de nouvelles du superbe voyage que nous pourrions gagner!

IMG_8799a.jpg

C'est toujours reposant de passer une semaine chez Eve. le matin je prends mon temps et lui rends quelques services dans la maison tandis qu'elle file travailler puis je la rejoins au pied de sa tour, la plus haute de Suisse, et nous allons déjeuner dans un des restos qu'elle souhaite me faire découvrir. L'après midi j'aime profiter de Zurich et des bords du lac puis je retrouve Eve pour un vin chaud, quelques heures au Hammam ou autres agréments de la ville. Il y eut même une soirée tricot avec ses amies. Dimanche avons pris le train pour découvrir un marché de Noël à la ferme dans un petit village à moins d'une heure de la ville.

IMG_8862.JPG

Une semaine est vite passée, il m'a fallu quitter ce pays confortable où le train rejoint les petits villages, où l'on peut monter dans un wagon sans avoir besoin de grimper plusieurs marches, où je n'ai pas peur de me faire arracher mon sac, où les voitures s'arrêtent aux passages piétons, où partout il y a des toilettes publiques et propres et des endroits pour s'asseoir. Il m'a surtout fallu quitter ma fille qui part en Australie pour un mois et va passer Noël au soleil.

P1150791.JPG

lundi 4 novembre 2013

ciel changeant

IMG_8565.JPGplage de St Georges de Didonne

J'ai passé quatre jours en Charente Maritime, trois jours en Dordogne, et demain je pars vers Gourdon et la foire au livres de Brive la Gaillarde
Des bords de la Gironde aux vignobles de Montbazillac, le ciel d'automne ne cesse de changer. J'aime ces couleurs automnales qui mettent le feu au ciel et à la terre sous le soleil ou sous la pluie. L'océan s'illumine et les vignes se réchauffent. Quel plaisir de goûter le nectar que nous dégusterons avec un foie gras de canard pour un dîner d'hiver...

IMG_8591a.jpg vignes et château de Montbazillac

samedi 26 octobre 2013

Sourires de Bali à Vincennes

A Bali, j'ai vu de splendides paysages, des temples grandioses, des fleurs flamboyantes, mais surtout j'ai croisé des gens toujours ouverts et souriants quel que soit leur âge, leur mode de vie et leurs conditions de travail. Que de sourires j'ai vu, comme en témoignent ces quelques portraits d'adultes ou d'enfants surpris sur le bord d'une route ou en pleine activité

P1140689.JPG

P1140798.JPG

P1150120.JPG

P1150280.JPG

P1150325.JPG

P1140681.JPG

De retour à Vincennes, j'ai récupéré Gare de Lyon les deux aînés de mes petits enfants pour d'autres regards, d'autres sourires, ravis de se promener en métro ou à pieds pour de grandes aventures parisiennes. Ils ont bien joué à la maison ou au square, réalisé des "œuvres d'art" au Musée en Herbe, marché sous la Tour Eiffel, visité le donjon du château de Vincennes et couru au Parc Floral avec leurs cousins.

IMG_8471.JPG

IMG_8523.JPG

IMG_8486.JPG

IMG_8492.JPG

Sept nuits et sept jours complets à plein temps, c'est un peu fatigant pour une grand-mère solitaire qui n'a plus la patience de ses 35 ans. Je les aime mes deux "petits monstres" mais je serai contente de les rendre demain à leurs parents! Ils vont me manquer et et la maison semblera vide après leur départ.

mercredi 16 octobre 2013

L'île des dieux

Bali, c'est l'île des dieux que l'on prie à toutes les occasions en leur faisant des offrandes quotidiennes, déposées dans les maisons, devant l'entrée, sur la cuisinière et dans la salle de bain, ou sur le trottoir en ouvrant le magasin ou le restaurant.

P1140285.JPG

et bien sur on se rend dans les temples pour les cérémonies familiales, les demandes particulières, les commémorations du village ou du quartier, et toutes les fêtes traditionnelles.

P1150344.JPG

Tous revêtent un habit de fête pour de longues processions d'offrandes avant les moments de prières dans une atmosphère de kermesse

P1150441.JPG

Partout il y a des temples, dans chaque maison se trouve un lieu de prière et d'offrande!

P1130962.JPG

Certains sont dans des lieux remarquables et attirent beaucoup de touristes, un peu comme le mont Saint Michel

P1140424.JPG

D'autres sont en pleine montagne et plongent dans les eaux calmes d'un lac

P1140880.JPG

D'autres s'étendent sur les falaises qui dominent l'océan indien.

P1140508.JPG

Tous sont décorées de statues qu'on habillent de couleurs variées selon les occasions, et de personnages colorés.
P1140878.JPG

Les enfants participent, certains jouent de la musique sur un Gamelan qui produits une cascade de sons cristallins et harmonieux

P1130976.JPG

et certains visiteurs plutôt taquins s'en donnent à coeur joie!

P1140483.JPG

samedi 12 octobre 2013

Gagné! c'était Bali

Seule Marie-Floraline a trouvé le lieu de mes vacances! Je lui enverrai donc un joli cadeau balinais, comme promis puisque j'étais en Indonésie sur l'île qu'on surnomme l'ile des dieux, à Bali.

P1130772.JPG

J'ai passé deux semaine de rêve dans la maison ravissante et soignée de Marie-Paule, j'ai nagé dans l'eau de la piscine à 32°, entourée de fleurs éclatantes et baignée de soleil , j'ai profité d' une douce température entre 30 et 35 degrés à l'ombre,

P1130708.JPG

J'ai traversé des rizières immenses et d'autres en espalier,

P1140197.JPG

j'ai suivi des routes droites au milieu de villages pittoresques,

P113094j5.JPG

et zigzagué sur des chemins chaotiques derrière les camions entre les nids de poule ( que dis-je? plutôt des nids d'autruche pour la taille)

P1140648.JPG

J'ai admiré la couleur des cosses des graines de cacao

P1140643.JPG

J'ai bavardé avec des gens qui cultivaient des fleurs

P1150740.JPG

et observé ceux qui glânaient dans les champs

P1150519.JPG

Quel contraste avec les routes embouteillées dans les villes et la circulation des motos surchargées qui roulent même sur le trottoir !

P1150032.JPG

J'ai aussi aimé les temples, les cérémonies religieuses et les offrandes dans la rue, les fleurs foisonnantes et colorées, la mer d'un bleu turquoise ou profond selon les endroits et surtout je voudrais vous montrer les gens, les visages burinées des vieillards ou très doux des enfants, et toujours les sourires, les sourires des balinais... mais ce sera pour une autre fois. Ce soir, après mon voyage de 24h et les 6 heures de décalage horaire, je suis fatiguée!

lundi 23 septembre 2013

Devinette

oiseau.jpg

Demain matin je pars dans la maison de vacances de Marie-Paule, mon amie d'enfance. Ma valise est prête, petite et légère. Je prends l'avion pour un endroit paradisiaque. Avec ces photos des plantes de son jardin je vous invite à deviner où je vais. Tous mes proches et ceux qui savent, chut! Laissez les autres chercher et trouver, c'est plutôt facile. Je tirerai au sort parmi les gagnants pour envoyer un cadeau rapporté de mon séjour :-)

mardi 23 juillet 2013

au paradis

IMG_7369.JPG vue de Zurich depuis ma place préférée, le Lindenhof,
Bousculée pour monter, poussée pour écarter ma valise, pressée par ceux qui descendent, me voilà plongée dans un monde hostile. Certains vous serrent contre la porte, d'autres vous poussent pour sortir ou vous bousculent sur le trottoir sans un mot d'excuse...où suis-je? et les voitures ne s'arrêtent plus lorsque je m'engage sur le passage! l'une klaxonne, l'autre serre un cycliste sur le côté...suis-je bien à Vincennes, banlieue paisible aux portes de Paris? J'ai l'impression d'avoir changé brusquement de monde.

IMG_7409.JPGrestaurant au bord de la Limatt où le service est fait par des personnes en réintégration

Je rentre de Zurich après une semaine magnifique avec ma fille, j'ai pris le train pour un retour rapide et tranquille dans un wagon cosy du TGV. Arrivée Gare de Lyon vendredi à 17h34. Je vise l'escalator pour descendre au métro. M1c'est ma ligne, mais non! plutôt prendre le RER A , il y a des escalators et je n'aurai pas à porter ma valise dans les escaliers. Je descends donc et là! j'ai l'impression de débarquer chez les fous. Terminé le plaisir de voir les voitures qui ralentissent et s'immobilisent dès qu'un piéton s'approche du passage, j'attendrai quelques mois pour de nouveaux trajets dans un tramway fantaisie.

IMG_7412.JPGtramway circulant du côté de Paradeplatz

J'ai souri de voir un homme en costume, l'attaché case à la main et la serviette de plage roulée sous le bras, j'ai aimé me baigner dans l'eau douce et pure, regarder ma fille ramer sur le lac ses amies et j'ai apprécié de la retrouver pour déjeuner dans les restaurants qu'elle aime bien à midi ou pour un barbecue au club nautique après son travail. J'adore ce rythme tranquille et le visage paisible des gens qui montent dans le tram ou le train! Comme je ne parle ni de comprends l'allemand, c'est reposant. Je suis dans une sorte de cocon où ne me surprennent que quelques conversations en anglais ou en français, et là, je tends l'oreille et sors de la brume cotonneuse qui m'enveloppe.

IMG_7385.JPG

Je suis de retour chez moi et dans la rue tout le monde court et s'agite, visage crispé et dents serrées. Les gens que je croise et salue ne peuvent plus se plaindre du froid ou de la pluie alors ils râlent contre la chaleur. Plus de respect du calme, impossible de lire en paix, mon voisin fait vibrer les basses et résonner le son, il va falloir que j'entre en guerre sérieusement contre ces débordements. J'ai l'impression d'arriver chez les fous et d'avoir quitté le paradis.

IMG_7370a.jpg

lundi 10 juin 2013

passage

Deux heures d'Eurostar, une nuit de récupération, une journée pour défaire la valise, en faire une nouvelle, encadrer quelques dessins, une nouvelle nuit, bref juste un jour de passage chez moi et hop! me voici sur l'autoroute, en route pour Gourdon. Le voyage n'aurait dû durer que 6h mais après la pause déjeuner, crac! bruit suspect et voilà que le moteur ne répondait plus à mes sollicitations. Heureusement j'étais sur une petite aire verdoyante, les oiseaux chantaient et le soleil brillait. Et puis, il y a l' assistance! et j'avais un bon bouquin pour attendre le dépanneur qui arriva au bout d'une demi-heure seulement, me conduisit dans un garage sympathique, ouf ce n'était que la fin de la batterie qui m'a lâchée d'un coup... "ça arrive souvent aux premières chaleurs comme aux premiers froid!" me dit la femme du garagiste. Ah oui? un peu comme lorsqu'on vieillit, lorsque la sensibilité au froid et au chaud augmente? Bref me voilà chez mes amis, un jour de soleil, un jour d'expo abrégée à cause de la pluie, un jour de flânerie au bord de la Dordogne, quatre jours d'amitié pendant lesquels je suis plutôt chouchoutée. Super, non?

IMG_6738.JPG

mardi 29 janvier 2013

Venise

IMG_4947.JPG le grand canal avant le coucher du soleil

J'avais pensé à Barcelone, à Madrid ou Lisbonne, j'avais éliminé Florence et les villes du nord de l'Italie, Amsterdam et Bruges que je connaissais déjà, j'avais pensé à Prague ou à Vienne, j'avais pensé à Istambul ou... je cherchais de belles villes proches mais je n'avais pas imaginé Venise car je savais qu'Eve y avait passé quelques jours au printemps dernier. Venise! C'est à l'aéroport de Venise que m'attendait Eve pour ce week-end féérique . Elle avait tout organisé, nos avions à quelques minutes d'écart tant à l'arrivée qu'au retour, elle avait tout prévu, un guide pour le trajet, le forfait pour les déplacements en vaporetto afin d'économiser mes jambes souffreteuses, un grand appartement calme, et même le soleil et une belle place pour l'imprévu!

IMG_4698.JPG vue de la fenêtre de ma chambre le matin

Ce fut un émerveillement dés l'arrivée jeudi soir dans la nuit. Tout commença par une sorte de jeu de piste pour trouver la boîte où nous attendaient les clés, puis un agréable dîner au bord du canal avant de rejoindre notre bel appartement. Et vendredi matin le ciel était bleu à notre réveil!
Il faisait si beau que nous avons choisi la vie dans la ville plutôt qu'à l'intérieur des musées, d'église en église sur les traces du Titien, du Tintoret et du vert profond des plafonds peints par Véronèse. J'ai été éblouie par la place Saint-Marc et sa somptueuse basilique.

IMG_4796.JPG fronton de la basilique Saint-Marc

Nous avons longé le grand canal au soleil, monté et descendu les ponts, choisi une gondole pour traverser, pris le vaporetto pour aller d'un quartier à l'autre, nous avons flâné dans les petites rues jusqu'au soir profitant des trajets sans voiture, sans pollution sonore, nous avons admiré les reflets des maisons dans l'eau, joué avec la lumière et notre image dans les miroirs...

IMG_4941.JPG

Chaque repas fut l'occasion d'apprécier la cuisine et les spécialités vénitiennes, j'ai goûté le Spritz à l'apéritif, aimé la Baccalà et dévoré les légumes frais, frits et fondants. Nous avons dégusté des chocolats chauds l'après midi dans des endroits raffinés comme chez Florian, le plus vieux café d'Italie.

IMG_5121.JPG un sacré duo de gourmandes, mère et fille au café Florian

La dernière surprise fut l'ouverture du carnaval avec un spectacle nocturne. Nous avions acheté des masques pour participer à la fête du soir et dimanche midi nous eûmes une chance incroyable. Alors que nous rejoignions l'endroit choisi pour bien profiter du spectacle, le vaporetto sur lequel nous étions s'est arrêté et nous eûmes ainsi les meilleurs places pour voir le défilé sur le grand canal.

IMG_5064a.jpg

Dimanche soir Eve m'a accompagnée à l'embarquement pour Paris avant de rejoindre la Swiss Air pour rentrer à Zürich. Lundi j'ai chassé le Baby-blues qui commençait à m'envahir, regardé les photos puis retrouvé mes tricoteuses avant de plonger dans la nuit vincennoise pour le recensement. Je remercie ma fille pour ce magnifique cadeau qui me rappelle un autre cadeau d'anniversaire merveilleux, un vélo que Tristan m'avait offert alors qu'il commençait tout juste à travailler. J'ai vraiment des enfants formidables!

IMG_5033a.jpg la plus belle fille du monde, c'est la mienne!!

mercredi 5 décembre 2012

4 heures de train

Quatre heures seulement pour aller de Paris à Zurich, une heure de moins depuis que le TGV passe par Dijon au lieu de traverser l'Alsace et Strasbourg, quatre heures seulement de la Gare de Lyon à la gare centrale de cette cité lacustre entourée de montagnes où ma fille a choisi de vivre.

IMG_4291.JPG

A peine ai-je eu le temps de lire, de tricoter un peu, et de laisser mon esprit flotter au rythme du TGV, de sentir le ronronnement du train qui glisse entre le ciel et la terre mouillée, de guetter les grimaces de l'eau au fil d'une rivière grisonnante. Nuages serrés, peupliers dénudés et quelques vaches paisibles dans les prés encore verts. Petites maisons avec jardins, toits rouges salis par les ans, voitures alignées sur les longues routes grises... et hop me voici au coeur des lumières et de l'ambiance de fête qui précède Noël!

Dans le hall de la gare, Eve m'attend, l'immense sapin scintille de mille cristaux, dehors les décorations brillent et les choeurs d'enfants succèdent aux chorales dans le grand "Christmas tree" tandis que les odeurs de saucisses et de raclette titillent nos papilles. Chaque jour j'ai retrouvé Eve après son travail pour une crêpe ou une saucisse avec un vin chaud dans la rue alors qu'à midi elle m'a fait découvrir les restos qu'elle aime bien du côté de son bureau.

IMG_4276a.jpg

J'ai marché dans la ville, visité le Kunthaus (musée des beaux arts), les belles oeuvres de Chagall et l'exposition de Giovanni Giacometi, le père d'Alberto, celui de "L'homme qui marche" que j'ai vu en bonne place dans un espace clair. Nous sommes allées voir "La maison Corse" au cinéma, écouter Maceo Parker dans la grande halle d'un théatre qui fêtait ses 20 ans. Lorsque la neige recouvrit la ville, nous avons longé le lac pour le grand plaisir de ma fille qui n'est pas fille de photographe pour rien!! Magnifique week-end blanc où nous avons flâné dans la vieille ville, fait quelques achats pour Noël, et sommes allées à Bâle voir les oeuvres tardives de Degas exposées à la Fondation Beyeler dans de vastes salles claires sans la foule et le bruit du Grand Palais...

IMG_4241.JPG

Quatre heures de train seulement pour une semaine avec ma fille, ça valait bien la peine! Le train a quitté la ville et ronronne à travers la campagne. Clochers esseulés au-dessus des habitations grises, haies basses et taillées dans les prairies désertes, tas de bois, murs de pierre, village aux rues silencieuses autour de son église. Tiens! là, sur son vélo, un homme qui pédale! En route vers Paris, je suis repartie dans le train qui respire et parfois souffle un peu. Gouttes de pluie sur les carreaux, je lis et somnole au rythme du retour.

jeudi 15 novembre 2012

Foire aux livres

Quand je suis en vacances, je n'ai pas toujours un ordinateur sous la main. À l'Espace, j'ai trop d'activités et ici, à Lyon, l'amie de Maman ( 94 ans) pense qu'elle est trop vieille pour s'équiper!! Toutefois je peux écrire depuis mon téléphone et je lis facilement vos blogs mais je ne prends pas toujours le temps d' y mettre un commentaire. D'ailleurs ce n'est pas toujours possible. Tout dépend, je suppose, du support ou de l' hébergeur. Pas de problème sur Overblog par exemple mais impossible sur Blogspot :-(

Après le tango et la semaine du goût à l'Espace, après les Charentes maritimes, en route pour le Lot et une journée en Corrèze à la foire aux livres de Brive! On m'avait dit que les auteurs étaient plus accessibles qu'à Paris et c'est bien vrai. Belle ambiance et grande richesse en ce samedi 10 novembre! Entre le sourire charmant d'Amélie Nothomb et les échanges avec Frédéric Lenoir j'ai rencontré beaucoup de jeunes auteurs sympathiques, surtout ceux qui écrivent pour les enfants et prennent le temps de longues dédicaces très personnalisées. J'ai bavardé longtemps avec Edith Bouvier, journaliste qui vécut l'enfer en Syrie. J'ai beaucoup ri avec Jean-Michel Riou, auteur de romans historiques, et après plus d'une heure et demi d'attente j'ai pu évoquer avec Philippe Gelluck des souvenirs de scène. J'ai renoncé devant l'affluence autour de Cabu entouré par toute l' équipe de Charlie Hebdo. Il y avait du monde autour de toutes les stars et la majorité des gens se précipitait davantage autour de la présidente et des animateurs de télé que d'Erik Orsenna ou de Mazarine Pingeot. Excellente journée d'où j'ai ramené deux gros sacs de livres à lire et à offrir! t

brive.jpg

vendredi 9 novembre 2012

Vagabonde

IMG_3728.JPGcarrelets au bout de la plage des Vergnes

J'ai respiré pendant deux semaines le bon air marin des Charentes maritimes dans l'Espace protégé et vert de l'Espace des possibles. J'ai pris des cours et dansé le tango avec de merveilleux maestros, travaillé la méthode Feldenkrais avec Anne-Marie Paillard, marché le matin en respirant sur notre plage des Vergnes avec Jack et son groupe de marche Afghane. J''ai échangé des idées avec de nouvelles personnes, ri et bavardé avec mes amis,et j'ai permis à Tornade de monter sur la table. J'ai réfléchi sur l'organisation et les besoins de l'association sous la houlette d'Yves Donnars qui continue de faire vivre ce lieu depuis 35 ans. Chaque fois que j'y vais j'ai l'impression d'arriver un peu chez moi, même si cette fois-ci j'ai changé de mobil-home. Chaque fois que je repars je sais que je reviendrai, et quand je dis au revoir aux uns et aux autres, je sais que je les reverrai à Pâques ou cet été, ou bien à l'automne prochain. C'est un peu comme une maison de famille.

IMG_3768.JPG terrasse de mon mobil-home

Et puis j'ai quitté l'estuaire de la Gironde, retrouvé et longé la Dordogne bordée de belles demeures et de vieux châteaux dont les pierres dorées se reflètent dans ses eaux. J'aime prendre la route et conduire seule à travers la campagne. J'aime laisser voguer mes pensées au fil de l'eau et des cieux changeants. Je file sur la route, j'admire la nature et m'émerveille des lumières qui varient sans cesse, j'aime les gens qui passent, les vaches qui paissent et les oiseaux qui s'envolent...j'ai alors l'impression d'un bien être parfait et d'un amour immense pour la vie. Je me sens vagabonde au coeur du monde.
Me voici à Gourdon dans le Lot chez mes amis pour passer quelques jours avec eux. Demain nous irons à la foire aux livres de Brive la Gaillarde et sortirons dîner avec un groupe de leurs amis. Là aussi je me sens très à l'aise car ils sont accueillants et très attentifs. Nous profiterons des trois jours à venir pour être ensemble et visiter leur beau pays, puis je reprendrai mon vagabondage sur la route jusqu'à Lyon où je retrouverai l'amie de Maman qui a fêté ses 94 ans cet été.

IMGP7731.JPGLes rives de la Dordogne à La Roque Gageac

lundi 22 octobre 2012

Espace Tango 5

4tangos.jpg

Bientôt l'Espace Tango ouvrira ses portes pour la 5ème fois. Chaque année de grands maestros sont venus à l'Espace pour une belle semaine de tango. C'est bien pour débuter, c'est bien pour progresser, c'est une sorte de master-classe pour tous ceux qui sont déjà avancés. Tous les renseignements sont sur le site mais c'est mon amie Sylvie qui s'en est occupée et pour savoir s'il reste des places, c'est elle qu'il faut contacter en lui écrivant sur espacetango@live.fr

IMG_3600.JPG

Je vais suivre 2 cours mais ensuite, il va falloir que je m'y mette vraiment et que j'aille danser toutes les semaines pour ne pas stagner indéfiniment au niveau intermédiaire. Je compte sur mes amis pour m'entraîner car c'est la seule chose que je ne peux vraiment pas faire toute seule!!

mercredi 22 août 2012

de-ci de-là

IMG_2596.JPG
Coucou me voilà à nouveau! De Vincennes à la campagne poitevine, de Melle à L'Espace, c'est à dire à Meschers en Charente maritime, de l'Espace aux Forêts profondes, j'ai traversé les champs pendant les moissons, traversé la Gironde et longé les grands pins jusqu'à Sore, village landais du bout du monde, puis je suis venue me poser quelques jours au bord du paisible et beau lac de Sanguinet, ici, dans les Landes.

IMG_2608.JPG

De-ci de-là, j'ai admiré les hortensias devant la jolie maison des parents de Véronique, j'ai humé l'odeur des foins fraichement coupés, j'ai senti le silence et la grandeur dans la belle église de Melle. J'ai chanté et joué, j'ai dîné entourée d'amis lors des soirées festives de l'Espace.

IMG_2714a.jpg

J'ai passé une journée à Port d'Envaux et partagé une pizza avec les sculpteurs aux Lapidiales. j'ai marché lentement sur la plage juste après la pluie, j'ai regardé le soleil se lever, j'ai suivi le retour des pêcheurs au port, j'ai dégusté des fruits de la mer en regardant le soleil se coucher, j'ai aimé les grands arbres et leur reflet dans l'eau,...

IMG_2970.JPG

J'ai partagé des rires et profité du silence, donné des cours et observé la nature, j'ai plaisanté et j'ai reçu des confidences. J'ai senti beaucoup de joie et des grands moments de compassion. Je suis chez mon frère et ma belle-soeur. J'aime passer du temps avec eux. Ils sont accueillants et gentils. Brigitte, ma petite belle sœur est la personne la plus attentive que je connaisse!

IMG_2906.JPG

Il me semble à la fois que je suis partie longtemps et presque loin tant les journées sont riches et les découvertes variées. Je me suis enrichie de nouveaux regards sur le monde, ici et là, à quelques heures de chez moi et loin très loin de mon quotidien.

IMG_2781.JPG

vendredi 20 juillet 2012

petits bonheurs de la semaine

J'emprunte la forme à Bonheur du jour et les mots à Colette pour écrire les bons moments de cette semaine passée avec ma fille à Zurich!

Cette semaine j'ai aimé:

  • aider ma fille à boucler ses cartons puis à les déballer dans son nouvel appartement,
  • l'accompagner pour ses achats de nouveaux meubles dans un beau magasin de son quartier,
  • déguster la cuisine raffinée d'un excellent restaurant,
  • aller voir Bâle et traverser le grand pont sur le Rhin tout enveloppé de tricot,

IMG_2501.JPG

  • prendre le tramway sans être dérangée par les conversations voisines car je ne comprends pas du tout l'allemand,
  • rêver devant une belle robe rouge que je ne pourrai jamais acheter car il y a trop de zéros après le premier chiffre, même en solde!!
  • marcher dans la ville, retrouver Eve qui sort du bureau, prendre un verre au bord de la Limmat et profiter du soleil jusqu'au dernier moment, surtout qu'il se couche une heure plus tôt qu'ici!

IMG_2468.JPG

  • passer du temps avec ma fille qui va de l'avant, faire connaissance avec ses amis,
  • m'asseoir sur le balcon chez elle pour écouter les oiseaux
  • n'avoir que quelques pas à faire pour profiter des rives du lac,
  • découvrir Wollishofen, joli quartier de Zurich que je ne connaissais pas,
  • flâner le long du port et voir se coucher le soleil sur les eaux si tranquilles
  • marcher tranquillement pour aller dîner sur une terrasse au bord de l'eau.

IMG_2534a.jpg

mardi 10 juillet 2012

Bar le Duc, la braderie

IMG_2368.JPG
Qui connait Bar le Duc, petite ville tranquille de la Meuse? encore faut-il savoir où est situé ce département discret de Lorraine, au Nord de la France, entre les Ardennes, la Marne et la Moselle...province du bout du monde où l'on ne cherche guère à passer des vacances à moins que n'y vive quelque famille ou ami. Et pourtant!! parties pour voir ce qu'était cette braderie dont nous parlait Danièle, nous n'avons pas été déçues! A l'arrivée, direction la braderie de BDF où nous avons passé presque 2 heures à faire un choix parmi les milliers de sacs de pelotes de laine entassés dans des bacs sous le grand chapiteau blanc. Nous avons acheté à nous deux 140 pelotes à 10€ les 10, quelle que soit la qualité.

IMG_2424.JPG

Puis nous avons posé nos bagages dans la mignonne chambre d'hôte que j'avais trouvée, traversé le canal et flâné dans la ville. Nous avons eu très chaud en grimpant longuement les interminables escaliers qui mènent de la ville basse à la ville haute. Nous avons observé la douceur du paysage lorrain au delà de la monotonie des toits presque plats.

IMG_2406.JPG

Et nous avons rencontré des gens charmants, paisibles et souriants... j'ai apprécié les bavardages et les pâtisseries de la boulangère, tenu compte des conseils du fabricant de sirops et de la vendeuse du confiture, j'ai aimé les précisions de Baba de Safran, jeune productrice de safran lorrain. J'ai trouvé et acheté une jolie "travailleuse" en bois clair chez un brocanteur du quartier Renaissance où fête s'installait pour le week-end . Nous avons entendu le discours de madame la maire, écouté des poèmes et la fanfare, vu une superbe exposition, suivi le travail du souffleur de verre et dîné dehors tellement la température était agréable.

IMG_2378.JPG

Ce furent deux jours joyeux pendant lesquels nous avons parlé, ri et souri sous la belle lumière du ciel qui éclairait les pierres, sans grisaille ni pluie sauf le bel orage qui éclata dès notre retour. L'an prochain , c'est sûr nous y retournerons et entraîneront les autres tricoteuses du lundi pour un nouveau week-end de filles à Bar le Duc

mercredi 13 juin 2012

Gourdon

Depuis 4 jours je suis chez mes amis qui vivent dans un joli village du Lot où j'aime passer quelques jours. Josiane était institutrice à Vincennes et fut aussi la maitresse d'Eve en CE1, il y a 24 ans. Nous sommes devenues amies et je vais régulièrement chez elle depuis qu'elle a rejoint sa terre natale avec son mari.

Je suis arrivée samedi avant la pluie. Dimanche pluie, pluie, pluie...l'expo dans les bois fut annulée et la journée transformée en échanges festifs, apéros, repas, concerts. Les autres jours j'ai partagé les activités de Josiane, gym et dessin, jeux avec leur joli chaton. Nous avons un peu marché entre les ondées et visité le superbe musée de l'écriture de Figeac. Demain je rentre. Oui oui je sais, c'est dommage car il va faire beau. Et bien tant mieux, ce sera plus agréable pour la route!

IMG_2167.JPG

dimanche 29 avril 2012

bottes et champs de colza

IMG_1203a.jpg

La pluie s'est arrêtée. L'herbe est si verte après sept jours sous l'eau! Comme pour clore une semaine à la fois riche et paisible, le soleil s'est montré un instant au moment de mon départ. J'ai rangé mes bottes dans le coffre de la voiture et j'ai quitté l'Espace. Je me suis arrêtée deux heures plus tard chez les parents de Véro qui m'y attendait avec Eric...et des huîtres! J'ai pris des forces et un dernier bain d'amitié avant de reprendre la route à travers la douce campagne poitevine.
J'aime toujours conduire, et j'aime aussi conduire sous la pluie! je regarde défiler les arbres de chaque côté de la route mouillée, j'observe les champs dans la campagne inondée, je repère la brillance des clochers de village, je poursuis les nuages qui fuient au rythme des essuie-glace. Par-dessus tout, je rêve et j'admire les champs de colza .

IMG_1206a.jpg

Pour éviter les bouchons annoncés sur radio-autoroute, j'ai pris l'ancienne route à la sortie d'Orléans et traversé la plaine. Le soleil qui éclairait mon arrivée en Île de France, illuminait la terre gorgée d'eau et transformait cheminées et réservoirs en oeuvre d'art. J'ai rejoint sans encombre le boulevard périphérique, traversé le bois de Vincennes, salué "mon" château et retrouvé ma rue. J'ai monté ma valise mais ne l'ai pas encore vidée, j'ai retrouvé mon salon et mes habitudes pour un dîner léger. Voilà! je suis chez moi.
Demain je me reposerai, puis je ferai le bilan des semaines sur les mots et je resterai chez moi sans me donner d'autres obligations. Avant d'accueillir Eve pour le week-end de l'Ascension, avant de partir quelques jours en Angleterre, avant mon exposition début juin, je veux prendre le temps de voir mes amis, mes frères et ma soeur, de lire, d'écrire, de dessiner, de tricoter et de retourner sur les blogs que j'aime...

IMG_1225.JPG sucrerie distillerie d'Artenay dans le Loiret

- page 1 de 4