le blog de marie madeleine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 21 août 2016

Juillet is over, août est en route

J'aime bien lire le matin la fenêtre ouverte. L'air qui passe à travers la chaleur me fait frissonner, les bruits de la ville sont rares et lointains. J'entends surtout les oiseaux. Après les mouvements de juillet, quelques jours excellents en Mayenne avec Jeanine et Jacques, deux journées chez mzs amies à Caen et Ouistreham, quelques jours chez ma sœur pour son anniversaire, une balade dans le Cotentin, des fruits de mer, du soleil, des nuages et des bateaux, juillet s'en est allé, je n'ai pas vu le temps passer...

2016-07-23_18.28.38.jpg

Le mois d'août est déjà bien installé. Je prends le temps de ne rien faire, le temps de lire, de marcher, d'admirer, d'étudier, de flâner, de regarder, d'écouter, d'attendre, de respirer, de méditer et de voir quelques amis. Trois jours à la campagne pour le plaisir de la nature, un peu de vie parisienne, quelques spectacles, des concerts au Parc Floral et surtout je profite de Vincennes qui sommeille. En septembre je partirai me laisser bercer par la douceur de vivre en Corse au bord de la plage...

2016-07-28_14.30.06.jpg

dimanche 17 juillet 2016

de-ci de-là, cahin caha...

Oui, laissons couler nos larmes, prenons notre part et semons des graines de paix. Soyons le colibri qui tente d'éteindre l'incendie dévastateur en prenant quelques gouttes dans son bec. J'ai eu des nouvelles de mes amis niçois et je participerai lundi à la minute de silence loin des haines et des conflits.

2016-06-29_18.26.15.jpg
Avant d'aller passer quelques jours avec Joëlle au sud de la Bourgogne, je m'etais arrêtée en Champagne, chez Yvette connue cette année à Châtel Guyon. Son mari est aussi charmant et accueillant qu'elle et de plus il fabrique un ratafia de Champagne apprécié par mon palais! Nous avons marché dans les vignes, arpenté de jolis villages, beaucoup échangé toutes les deux et passé deux jours délicieux.
Promenade dans le jura, brocante, exposition dans la journée, et cinéma, concert ou rami le soir...nous avons profité du calme et de notre belle entente dans la maison de famille de Joëlle. Je serais restée plus longtemps si je n'avais craint que Camille ne parte en Bretagne avec les enfants sitôt après les vacances comme elle me l'avait laissé entendre.
2016-07-06_17.37.47.jpg
J'avais loué une chambre comme l'an passé mais comme elle ne veut rien prévoir de crainte d'être freinée, je ne savais pas si je réussirais à passer une soirée avec chacun des trois grands comme ils aiment et comme j'aime. Ouf, elle a tardé à partir, ce fut possible et j'ai passé un moment différent et agréable avec chacun, des moments charmants avec Brune, d'autres sympathiques et animés avec les grands que j'ai emmenés visiter une scierie et marcher au bord de mon lac préféré.
2016-07-08_17.44.26.jpg
Cette incertitude est sans problème quand ça n'engage qu'elle mais toujours difficile pour moi qui souhaite m'organiser et malheureusement d'année en année ça ne s'arrange pas. Je suis revenue chez moi pour une semaine, concert, spectacle, amitié. Vivre est notre devoir mais garder la joie n'est pas facile.

lundi 29 février 2016

Vacances en Corse

Ma fille met en location, de préférence par relations, sa maison qui sera totalement rénovée, à partir de mai prochain. C'est un endroit très agréable où j'ai aimé me retrouver aussi bien à Noël qu'en été comme je l'ai raconté ici et où j'irai passer deux semaines en septembre

IMG_0987.JPG

SI vous n'avez pas encore choisi votre lieu de vacances, si vous rêvez de mer chaude et de soleil sans faire un long voyage, voici la description:

Dans une petite résidence privée très calme, maison de plain pied en bord de mer. La plage, située à 20 mètres, est fréquentée uniquement par les résidents de cette marina et n'est jamais bondée, même en août. Il n'y a qu'une impasse à traverser pour y accéder, sans danger pour les enfants. La maison comprend 2 pièces (environ 50m2), une terrasse et deux petits jardins, un de chaque côté de la maison, avec transats pour lire à l'ombre. . Equipement: 4 voire 5 couchages: 1 chambre avec un lit double et un coin sommeil dans le séjour avec 2 lits superposés et un lit tiroir. Cuisine équipée avec four, plaques vitro-céramique, réfrigérateur, congélateur et lave-vaisselle. Douche solaire à l’extérieur. Wifi
NB: Rénovation complète en cours, photos de l'intérieur disponibles dès avril. Idéal pour couples ou familles. IMG_0986.JPG

Accès: 20mn depuis l'aéroport de Bastia Poretta, 35min depuis le port.
A voir: Si vous souhaitez découvrir la Corse authentique, les villages de la Casinca et de la Castagniccia sont à proximité. La maison est à 3km de la nationale qui relie le nord et le sud de l'île et vous permet d'accéder aux plages du sud, aux montagnes de l'intérieur des terres, aux petits ports du Cap ou même à la côte ouest. Les amateurs de randonnée pourront rejoindre Corte (1h), Asco (1h), Vizzavona (1h30) ou encore le depart du sentier du San Petrone (45min). Aller à la découverte de Bastia (35 min), Saint-Florent (50 min) ou du Cap Corse (45min) est tout à fait possible dans la journée. Mais peut-être préférerez-vous simplement profiter de la plage, du calme et de la terrasse?

Approvisionnement: Il y a un hypermarché à Folelli (4km) où vous trouverez tout ce dont vous avez besoin y compris les produits locaux, des boulangeries, pharmacies, médecins, poste, bars et restaurants. Je vous conseille les glaces du Flibustier au port de Taverna (15km au sud) et pourrai également vous donner d'autres conseils si vous le souhaitez.

Tarifs: Mai: 700 euros par semaine Juin: 900 euros par semaine Juillet-Août: 1200 euros par semaine Septembre: 900 euros par semaine Octobre: 700 euros par semaine Novembre-Avril: 500 euros par semaine

lundi 4 janvier 2016

Voeux

Après quelques jours idylliques dans les Landes avec mon frère, ma belle-soeur et leurs amis où nous avons festoyé sans trop d'excès, chahuté comme des enfants,
2015-12-31_16.48.09.jpg

après avoir marché au bord du lac,
2016-01-01_10.40.55.jpg

longé la Leyre jusqu'à son delta,
2016-01-01_15.47.03.jpg

après avoir affronté le vent et la menace du ciel,
2016-01-02_14.51.15.jpg

respiré les embruns et admiré la lumière au bord de l'océan,
2016-01-02_14.38.39.jpg

je suis en pleine forme pour vous offrir mes meilleurs voeux
voeux2.jpg

samedi 5 décembre 2015

visite

J'avais un papier à déchirer et je n'ai pas pu , je voulais éplucher ma pomme avant de la croquer, impossible! jeudi soir je devais aller à mon habituel d'écriture et j'ai du renoncer. Un ouvrage à terminer, un tas de repassage à vider, des T-shirts à plier, des chèques à rédiger, quelques paquets à emballer, un dessin à fignoler... J'ai dû différer car cela est bien difficile sans ma main droite. Je m'entraîne donc avec la main gauche. Comme celle d'un enfant mon écriture est hésitante, comme lorsque j'étais petite, je tremble en soulevant la bouilloire et risque de renverser mon bol en le portant à ma bouche. Décidément je suis adroite mais très malàgauche!
Pas besoin d'une bombe Célestine mais une main immobilisée et me voilà perdue. J'ai besoin des deux pour éplucher mes légumes, lacer mes chaussures, fermer mon soutien-gorge, pour tricoter, coudre ou dessiner, pour tenir un livre et tourner les pages....Essayez donc d'enfiler votre jean d'une seule main, de faire glisser la fermeture éclair de votre blouson sans tenir d'un côté pour tirer de l'autre!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Heureusement j'ai des jambes, une voiture et une langue! Alors ce vendredi après avoir réussi l'exploit de tourner la clé pour démarrer ma voiture, j'ai embarqué une presque voisine blogueuse - je parle d'exploit car si vous essayez de démarrer de la main gauche alors que vous êtes droitière vous comprendrez - et nous sommes allées de l'autre côté de Paris pour déguster une soupe vraiment délicieuse et dévorer un "gâteau qui tue". Savez vous chez qui nous étions? Allez, c'est facile, c'est un couple mais pas un ménage, ni une relation, non, c'est une liaison de longue date, un mari et une femme. Elle a un nom de parfum et lui vous donne du " lectrices chéries "à tire-larigot. Ils se disent chamailleurs je dirais plutôt sympathiques et l'esprit aux aguets. Ils ont toujours quelque chose à dire, à nous dire ou à se dire, bon, ça m'évite de trop parler puisque je suis comme eux. J'aime bien leur complicité, et nous avons passé un excellent moment la dame-qui-vécut-les-mêmes-dimanches-que-moi, les amants-terribles et moi. Nous avons parlé -oh à peine moins longtemps que la première fois (cinq heures au bistrot) car il nous a fallu rentrer. Nous n'avions mis qu'1/2h pour l'aller mais il fallut 2h pour le retour!

mercredi 18 novembre 2015

Nature

image.jpeg
Quand je regarde cette photo de mes petits enfants au plateau d'Ajon, quand je vois Lelia dessiner et Zian prêt à partir marcher, j'ai envie de grands espaces. Quand je suis allée faire une promenade digestive, avec mon frère et ma belle-sœur après le repas du dimanche, j'ai senti à quel point la nature est bienfaisante. Quand je randonne le mercredi, quand je me ressource dans la belle forêt de Fontainebleau, quand je me réveille le matin chez Muguette au son des cloches et que j'ouvre les volets, je respire à pleine vie. Ce sont des havres de paix.

lundi 2 novembre 2015

un dimanche en Champagne

Ce fut un beau dimanche aux magnifiques couleurs de l'automne...

2015-10-25_16.48.49.jpg
Je ne les avais rencontrés que deux ou trois fois par an mais ne les connaissais pas vraiment. Ce sont des entrepreneurs qui font partie du même club que moi, le club des entrepreneurs vincennois pardi! puisque je m'y suis inscrite peu après la création de mon entreprise "Activités artistiques". J'ai donc décidé de me joindre à un petit groupe pour une journée en Champagne dont certains m'avaient beaucoup parlé. Qu'importe si je ne peux profiter de toutes les dégustations prévues, je décide d'être conductrice, on verra bien!

2015-10-25_15.32.06a.jpg
Ma clio rouge nous conduit au sud d'Epernay, près de Vertus - joli nom pour un village! - au creux d'un vallon jauni par les vignes en automne. Pendant le trajet les langues vont bon train et puis, derrière un coteau, l'église apparait au milieu du village. Voilà! c'est là! nous sommes arrivés. Ne reste plus qu'à trouver la maison Launoy où nous attend le guide pour une visite des collections du maître de maison, "MONSIEUR Launoy" comme il le dit avec admiration tout au long de notre visite. Il n'est pas là mais semble étonnant cet homme dont la belle ombre plane sur toutes les collections. Il garde tout, bouchons, capsules et plaques de Liège, bouteilles, amphores ou presses très anciennes, boutons, pierres de lithogravure et plaques d'imprimerie....C'est vrai qu'il a de la place dans les chais ou dans la jolie propriété où nous étions attendus pour le déjeuner.

2015-10-25_16.54.13.jpg
Non seulement excellent ce repas, mais sympathique et joyeux dés l'apéritif. Il y avait notre lumineuse et attentive secrétaire avec son mari, une primesautière jeune femme et son époux, deux compères avec leurs femmes, il y avait celui que je croise de temps en temps puisque c'est mon banquier, l'homme au sourire éclatant qui vient de quitter les soieries et dentelles de son pressing et notre artiste-artisan, raffiné et très cultivé. Même notre président était détendu, sans doute parce qu'il était avec son épouse ;-)) Et moi dans tout ça? j'ai passé une délicieuse et joyeuse journée avec tous ces gens charmants. Je crois bien que j'y retournerai l'an prochain surtout si l'on peut se promener dans les vignes

2015-10-25_15.04.55a.jpg

lundi 26 octobre 2015

Le Vatican

2015-10-16_13.51.32.jpg vue de la ville et des églises depuis Le Capitole

Un ami se disait en accord avec mes impressions sur Rome. Il me parlait aussi de la comparaison que certains font avec Florence... c'est intéressant car ce sont deux villes musées où des flots de touristes se déploient constamment mais l'impression générale est très différente.Tandis que Florence m'a émerveillée pour sa sensibilité et son élégance, Rome m'a impressionnée pour la puissance des monuments et des lieux, pour la prestance des églises et des rites. J'avais ressenti une émotion douce à Florence, j'ai admiré la grandeur de Rome comme s'il y avait une ville de l'intériorité et l'autre de l'extériorité. Les lumières du ciel sont éblouissantes

Photo_17.10.15_11_04_22.jpg arrivée au Vatican en longeant le Tibre avec vue sur le château Saint Ange(photo d'Eve)

Dans les églises romaines s'étalent richesses et de dorures. C'est souvent trop pour moi, trop haut, trop doré, trop sculpté, trop chargé. Le Vatican et l'énorme basilique Saint Pierre m'ont toutefois séduite. Le musée est une réserve d'oeuvres d'art incroyable. Eve avait réservé une visite guidée qui nous a permis de ne faire la queue ni pour entrer dans le musée ni pour accéder à la basilique. Dans chaque salle c'est un éblouissement. Nous avançons constamment le nez en l'air pour admirer les plafonds et les murs tout entiers...

rome1.jpg Eve et Franck admirent les grandes fresques de Raphaël

La belle galerie des cartes géographiques est extraordinaire. On aimerait y passer du temps et s'attarder davantage sur la plupart comme l'a fait ma fille sur celle de la Corse

Photo_17.10.15_13_16_15.jpg

La Chapelle Sixtine tout entière m'a vraiment émue. C'est vrai que pour y accéder c'est à peu près comme pour entrer dans le métro en fin d'après midi, mais... Dieu que c'est beau! Quelle richesse sur les murs de cette seule pièce où se déroule comme dans les pages d'un livre l'ancien et le nouveau testament, toute l'histoire de la religion. Quel travail délicat réalisé sur le plafond par Michel-Ange! Malgré l'interdiction de photographier, j'ai attrapé à la sauvette une image de cet endroit magnifique.

2015-10-17_14.12.39.jpg

J'ai regretté qu'on ne puisse s'arrêter et qu'on soit obligé de suivre le flot. On aimerait prendre le temps... Nous avons pu monter tout en haut de la Coupole. Quel magnifique panorama sur la place Saint Pierre et toute la ville de Rome! Lorsque nous sommes descendus après les quatre heures de visite et les 360 marches montées et descendues, la pause boisson fut bien appréciée!

2015-10-17_15.00.50.jpg

mercredi 21 octobre 2015

Rome

2015-10-16_13.34.41.jpg

"Veni, vidi...." je n'écris pas la suite car je ne suis pas Jules César et n'ai rien eu à vaincre si ce n'est la fatigue engendrée par cette douleur profonde à la cuisse et suivie d'une éruption de boutons qui a duré pendant tout mon séjour. J'ai cru qu'une bête m'avez piqué avant de savoir à mon retour qu'il s'agissait d'un zona. Ouf! Ça explique pourquoi j'ai moins d'énergie que d'habitude depuis quelque temps. Heureusement à Rome j'ai profité de la ville à mon rythme et sans encombre. Grâce à ma famille et à mes amis, j'ai passé une très belle semaine.

2015-10-13_14.25.19a.jpg

Eve s'était occupée de tout, de l'avion, du taxi qui m'attendait à l'arrivée et de l'hébergement. Après la déception du premier jour où le grand appartement choisi sur Airbnb qui semblait idéal sur les photos s'est avéré trop sombre et triste pour y rester, elle a trouvé un endroit de rêve dans un ancien couvent, dans le Trastevere, près du jardin botanique, avec un joli jardin de curé où j'ai pris mon petit déjeuner chaque matin . De la chambre j'avais une superbe vue sur le Gianicolo qui domine la ville.

2015-10-17_07.40.39.jpg

Chaque jour j'ai longé et traversé le Tibre pour plonger dans les rues colorées et entrer au cœur de la ville. Les eaux sont sales et boueuses mais son nom est mythique , son parcours gracieux et les ponts qui permettent de le traverser fort élégants.

2015-10-12_18.00.19.jpg

Le plus fascinant pour moi c'est cette plongée dans l'histoire, dans notre histoire, où l'Antiquité côtoie la Renaissance, où l'excès frôle l'exubérance, où la générosité mène à la cruauté mais où l'humanité est toujours au centre.

2015-10-14_11.07.10.jpgles arènes du Colisée

J'ai aimé parcourir les allées du grand forum, j'ai fermé à demi les yeux pour imaginer les touristes vêtus d'armures ou de toges romaines, j'ai accommodé mes oreilles pour transformer le bourdonnement des bavardages en discours cicéroniens.

2015-10-13_14.17.58.jpg

Quel émerveillement au pied du Colisée! quelle impression de stabilité et de force dans ces pierres qui ont traversé les années! J'ai retrouvé la fascination devant la puissance que j'avais decouverte à travers les versions latines de ma jeunesse. Sans doute.

2015-10-14_12.05.35.jpg au pied du Colisée

Est-ce l'éloge de la grandeur qui m'avait tellement fait aimer le latin au travers des écrits de César? est-ce ce sens de l'esthétique, la sensibilité des arcs et des rondeurs qui m'ont fait tant aimer les écrits de Virgile? De la même façon c'est, je crois, l'alliance des pierres élancées vers le ciel et du raffinement des mosaïques qui favorisa l'immersion de tout mon être dans l'espace des thermes de Caracalla

2015-10-14_16.07.47a.jpg

Je n'aime pas du tout l'extravagance monumentale du palais Vittoriano ni l'accumulation des sculptures sur bien des fontaines mais je dois reconnaître qu'elles sont spectaculaires.On m'avait dit " tu verras, Rome est une très belle ville". Je ne dirai pas ça car en dehors des lieux très touristiques les rues sont sales et les poubelles débordent, mais plutôt que c'est une ville époustouflante où derrière chaque coin de rue se cache une surprise où présent et passé s'entremêlent

2015-10-15_12.50.18.jpg

J'ai bu du café, du bon vin, mangé des pizzas et du rissotto et découvert de ravissantes trattorias. J'ai rencontré des allemands, échangé avec une famille suisse, bavardé avec des carabinieri ravis de parler français et des jeunes vénézuéliennes qui venaient pour leurs études. J'ai beaucoup marché, parfois réussi à attraper un bus sans jamais savoir exactement où il allait, et chaque soir j'ai pris le tram pour rejoindre les rues animées du Trastevere où je dînais avant de rejoindre la tranquillité de l'hôtellerie. J'ai même fait un selfie!

2015-10-15_12.37.26.jpg

J'ai visité des églises, admiré des tableaux et des plafonds, et le week-end, lorsqu'Eve est venue me rejoindre avec Franck, nous sommes allés au Vatican, mais ça sera l'objet d'un autre billet.

vendredi 24 juillet 2015

retrouvailles

Semaine de retrouvailles avec la Corse. J'avais oublié comme la vie était dure aux Marines du Fium'alto! Dur le soleil toute la journée, très dur l'apéritif qui dure 3 heures avec les copains retrouvés, et fatigants les 10 mètres à parcourir pour aller à la plage et les bains avant le petit déjeuner, avant le déjeuner et même le soir. Très salée l'eau de mer, et à 30°, un peu chaude la douche dans le jardin, et longue la sieste sous les lauriers, déroutante la charcuterie pendue au plafond dans la cave du tenancier, enivrante la soirée sous les étoiles et l'odeur de la nature dés les premiers pas en montagne...
J'avais presqu' oublié tout ça mais les souvenirs reviennent vite.

11705332_10206448529908330_8254100222240593397_n.jpg sieste sur la terrasse côté mer, devant la maison

Pendant ces quelques jours avec Eve, nous avons poursuivi le rangement de la maison de leur père commencé par Tristan en juin dernier. Nous n'avons pas perdu de temps entre les armoires à vider, les meubles à déplacer, les fleurs à couper, les bazars à jeter... mais nous avons tout de même réussi à voir plusieurs fois Mamie, à dîner avec un cousin, à monter à Rutali dans la maison de famille . Nous avons pu déjeuner à Bastia, passer un après midi dans un merveilleux spa et flâner à Erbalunga, aller jusqu'à Penta di Casinca et grimper à Tribiu, sans oublier de prendre une glace aux Flibustiers sur le port de Campoloro.

11238960_10206437464471701_4364659189006506177_n.jpgLe port d'Erbalunga au début du Cap Corse

vendredi 17 juillet 2015

Echappée

Tout était parfait pendant cette semaine Outre-Manche! 2 heures de trajet, une réserve suffisante sur my Oyster card pour aller jusqu'à Richmond en métro, Jane venue me chercher à la gare, le soleil à l'arrivée, et une marche le long de la rivière l'après midi pour aller prendre le thé en ville. Les gâteaux sont toujours aussi bons dans le café sous le pont.

2015-07-11_11.59.09.jpgun de nos cafés préférés dans Richmond

Il y eut même des nuages, un peu de fraîcheur et quelques gouttes de pluie, le ciel menaçant jusqu'à l'heure du barbecue, mais ouf! nous avons pu prendre le repas d'anniversaire de Fiz dans le jardin. IL me devance de quelques mois et a fêté ses 70 ans. Pourtant rien ne change, il travaille toujours autant, cuisine le week-end, arrose son jardin et passe entre les gouttes de la vie avec son sourire et son humour.

2015-07-11_09.25.51.jpgUn coin du jardin de Jane & Fiz

Jane et Fiz, leurs enfants et petits enfants, la jeune et adorable femme de Corrie, sa maman russe qui parle français mais pas anglais...Chassé croisé des langues, rencontres, jours paisibles baignés d'échanges et d'amitié.
Peut-être Jane se décidera t'elle à venir à Vincennes, avec ou sans son mari,comme elle le faisait avant la découverte du mal des garçons, comme avant sa maladie? Nous nous retrouvions régulièrement, chez mes parents d'abord puis en Normandie, dans le Kent, en Écosse, en Dordogne, en Normandie, dans le Kent, chez elle, ou ici. L'une ou l'autre traversions en Overcraft ou en bateau, c'était bien avant l'Eurostar. Si elle ne vient pas, j'irai. Cinquante-quatre ans d'amitié, ça compte.

2015-07-11_12.01.05.jpgLes bords de la Tamise

Me voilà de retour à Vincennes, prête à repartir, en Corse cette fois-ci, avec ma fille.

samedi 9 mai 2015

Que du bonheur!

2015-05-10_09.44.35.jpg

Entendre l'agitation ce dimanche matin, voir le marché s'installer sous mes fenêtres, entendre les voix des commerçants qui s'interpellent, ouvrir les volets, laisser le soleil entrer dans la pièce, vivre au cœur de la ville dans un agréable studio à quelques pas des thermes, savoir que c'est l'eau de Volvic qui coule au robinet et dans la douche!
Prendre le temps et ne commencer les soins qu'à 10h, traverser la rue, découvrir le parc thermal, admirer les arbres fleuris, les pavots colorés et les jardiniers qui entretiennent les jardins, s'arrêter au passage et boire à la source appelée Germaine l'eau chargée en silicium et magnésium, saluer les personnes qui vous accueillent et leur sourire en retour de leur gentillesse, glisser dans une baignoire à bulles où les jets d'eau massent tour à tour les épaules, le dos et les jambes, se prélasser dans un bain de boue en bavardant avec les autres, recevoir chaque jour un massage bienfaisant et divers soins qui apaisent la douleur de mes articulations. Croiser d'autres curistes et s'asseoir au soleil pour le temps d'un échange.

2015-05-04_16.37.16.jpg

Visiter la ville et son architecture éclectique avec une conférencière passionnante, les fresques de l'église avec un passionné, s'inscrire au cours de danse deux fois par semaine, faire une randonnée aux alentours avec un petit groupe, découvrir un château au détour d'une route, bavarder en rentrant avec le libraire qui range ses cartes postales, dire bonjour aux passants qui vous saluent, prendre le thé chez une femme qui fréquente le cours danse et fait des sculptures magnifiques, être invitée à visiter les environs par Rose une blogueuse qui habite Clermont Ferrand, projeter de monter au Puy de Dôme, de flâner dans Vichy...
Je n'étais pas inquiète, certaine de ne pas m'ennuyer et de profiter de soins bienfaisants mais c'est encore mieux que ce que je pensais. Depuis une semaine, ce n'est que du bonheur!

2015-05-09_18.29.00.jpg

Je n'étais pas inquiète, certaine de ne pas m'ennuyer et de profiter de soins bienfaisants mais c'est encore mieux que ce que je pensais. Depuis une semaine, ce n'est que du bonheur!

mardi 7 avril 2015

Sur les pas de Sisley

Deux jours de retrouvailles avec mes souvenirs d'adolescence et sur les pas d'un peintre....que du bonheur! C'est ce que j'ai vécu pour Pâques chez mon amie qui vit à Ecuelles, village attenant à Moret-sur-Loing. Lorsque j'ai vécu à Valence-en-Brie, nous étions de jeunes adolescents et venions nous baigner dans le Loing avec Maman. Plus grands nous venions seuls avec nos bicyclettes que nous posions avec nos vêtements sur l'herbe verte des rives aplanies à l'entrée de Moret, juste avant le pont.

2015-04-07_09.05.16.jpg Le pont et l'église de Moret peints par Sisley à la fin du XIXème siècle

Dimanche matin, tandis que les cloches à toutes volée clamaient la joie de Pâques, nous avons fait un tour au pays des mariniers, Saint-Mammès. C'est là que Maman aimait aller à la messe du dimanche qu'elle trouvait plus traditionnelle que celle des autres paroisses alentours. Plus tard j'y ai dessiné des péniches. Quel charme garde le petit marché sur les berges du Loing!

2015-04-05_11.18.07.jpg

Péniches accostées à Saint Mammès, couleurs troubles de l'eau sous le vieux pont de Grez, tumulte et débordements près des étangs de Sorque, paisible plan d'eau à l'entrée de Moret, tourbillons sous le pont... quelle charmante et vivante rivière est le Loing!

2015-04-05_16.34.36.jpg

Nous avons visité le petit musée Sisley où la permanence était tenue par une femme érudite et passionnée qui nous a parlé du peintre et de ses compagnons de peinture, Renoir, Monet et les autres, comme on parle de copains, racontant leur vie tranquillement dans une conversation amicale. Nous avons flâné dans les rues, admiré les vieilles pierres, les sculptures et les façades. Nous avons marché le long du canal, et puis j'ai dû partir tôt lundi après-midi pour éviter les encombrements des rentrées parisiennes un week-end ensoleillé.

2015-04-06_11.52.38.jpg

mardi 16 décembre 2014

Lumières

Et voilà! ma cousine a fait un magnifique reportage des quatre jours de fête et de lumières qui se sont terminés par un féerique feu d'artifice sur le Rhône. Il y avait tant de monde qu'il fallut nous faufiler pour voir quelque chose. Gagné, j'ai réussi à me glisser au premier rang! C'est donc à mon tour de montrer quelques images!

feux1.jpg

J'ai quitté Lyon et ma cousine. J'ai pris le train pour Marseille où mes amis Véronique et Eric m'ont accueillie comme une princesse.

2014-12-10_12.10.25a.jpg

La lumière était dans le ciel, dans les rues et sur les murs, sur le port ou sur la mer où il s'endort chaque soir.

P1170607.JPG

C'est aussi sur le marché, sur les étals, à travers la gentillesse des gens et dans l'aïoli cuisiné par Eric que j'ai goûté aux lumières méditerranéennes.

2014-12-10_14.06.42.jpg

Puis j'ai quitté Marseille et pris le train du retour. Au passage, j'ai fait un arrêt sourire-et-lumière chez Célestine qui m'a reçue comme une reine. Célestin aux fourneaux m'a fait goûter légumes fondants et confitures divines...hum! Merci à tous pour ces neuf jours enchanteurs. Imprégnée de toutes ces lumières, j'ai rejoint Vincennes pour y faire quelques emplettes en attendant que ma fille arrive et m'embarque à Bastia où mon fils nous rejoindra avec ses enfants pour un Noël corse en famille.

samedi 6 décembre 2014

Chez ma cousine

C'est parti pour quatre jours de fête des lumières. Cette année j'arpenterai les rues de Lyon en compagnie de ma cousine Mammilou chez qui je suis venue exprès pour l'occasion.


Et nous avons déjà commencé hier soir !

Place du Maréchal Lyautey, nous avons vu des lampes bien trop grosses pour entrer dans les poches


Dans le tunnel de la Croix-Rousse, nous avons failli nous faire dévorer par des lions ...


.....et il nous fallut éviter les trains :-)

IMG_3565.JPG

Au Parc de la Tête d'Or nous avons nagé dans les fonds marins.....


.... avant de boire un vin chaud !

Suite de la magie ce soir!

PS : pensée spéciale pour Célestine qui aime avoir la tête dans les étoiles :-)

IMG_3587.JPG

jeudi 4 septembre 2014

America

Après mon séjour à Pimberty, puis à Zurich, après une grande semaine à Vincennes à la fin du mois de juillet, j'ai profité de percées du soleil chez ma soeur et mon beau-frère, dans leur jardin et sur les grandes plages du débarquement, dans la belle Normandie de mon enfance.

2014-08-06_15.51.24.jpg

Après un passage au sud de Nantes dans la maison de mon ami Jack, après trois semaines actives, parfois agitées et toujours riches en expériences variées à l'Espace du possible, j'ai fait une pause dans les Landes chez mon frère et ma belle-soeur, sorte de Paradis paisible au bord du lac de Sanguinet.

2014-09-01_11.12.06.jpg

Me voilà de retour, juste pour prendre à Vincennes le grand bateau du Festival America où je suis bénévole. J'ai fait partie du jury et lu les nouvelles des élèves de lycée et collège, je participerai à l'accueil des auteurs et surtout je serai Tornade les jeudi, samedi et dimanche avec mes amis clowns que j'ai invités à participer.

america.jpg

lundi 28 juillet 2014

douceur de vivre

Avec une semaine chez Eve, cette fois encore j'ai pu apprécier la douceur de vivre à Zurich. J'ai passé de délicieux moments dans la ville dont j'ai souvent parlé ici et et que j'ai qualifiée de Riviera en 2007. Je sais que c'est une cité active et que la Paradeplatz est le siège de toutes les banques, mais je trouve dans la ville plutôt une ambiance de station balnéaire que de cité bancaire car l'eau est présente partout.

2014-07-16_20.56.06.jpg

J'ai retrouvé Eve chaque jour à l'heure du déjeuner. Nous sommes allées au bord de la Limmat. Il y a trop de courant pour moi mais Eve, comme beaucoup de ses collègues à la pause de midi, plonge dans la rivière avant de manger une salade en terrasse.

2014-07-17_12.44.46.jpg

Après le déjeuner je la regardais traverser le pont et repartir au travail sur son vélo avec sa petite robe noire. J'ai longé la rive et traversé un parc pour rejoindre le tram. J'ai fait mes débuts en allemand car Eve m'a offert des cours avec une femme charmante dans un quartier de la ville traversé par la Sihl, rivière sauvage où beaucoup viennent se rafraîchir à l'heure du déjeuner

2014-07-18_13.28.48a.jpg

Après mes cours, j'ai passé l'après midi dans la ville au bord de l'eau, je suis montée dans le Linderhoff, me suis assise à l'ombre des grands arbres et j'ai regardé les jeunes femmes avec leurs bambins, les joueurs d'échec très concentrés et les joueurs de boules sur cette place paisible au centre de la ville.

2014-07-20_15.33.56.jpg

Chaque jour j'ai vu des gens installés au bord de l'eau après leur travail pour un bain ou pour un barbecue sur la pelouse. J'ai retrouvé Eve chaque soir après son travail. Je suis allée au club d'aviron tricoter au bord du lac pendant qu'elle naviguait et j'ai partagé une soirée barbecue avec ses amis du club. Le seul soir où il a plu nous sommes allés dans un très beau hammam et sommes ressorties la peau très douce après un soin d'argile.

2014-07-18_20.22.42.jpg

J'ai admiré les sommets enneigés depuis le bord du lac et j'ai aimé passer le dimanche en montagne avec Eve et son ami comme la plupart des suisses qui vivent en ville

2014-07-19_16.40.36.jpg

La méteo fut plus clémente que la semaine où j'étais chez Tristan. Autres joies, autres loisirs et j'ai pu profité des alpages verdoyants où paissent tranquillement les vaches comme sur une tablette de chocolat!

2014-07-19_14.12.19.jpg


samedi 31 mai 2014

Soleil aux Tuileries

C'est aux Tuileries que je vais le plus souvent profiter du soleil lorsque je délaisse mon cher bois de Vincennes et le Parc Floral. C'est le plus accessible des jardins parisiens puisqu'il est sur la ligne N°1, MA ligne de métro. J'y ai beaucoup de souvenirs de jeunesse, presqu'autant qu'au jardin du Luxembourg. Ce furent des rendez-vous et des lieux de détente entre les cours, des parties de cache-cache dans les buissons, des concours de déguisement des statues après les dessins à la craie sur le pont des arts, pique-nique au pied du Minotaure ou discussions sur un banc à n'en plus finir.

2014-05-22_15.48.35.jpg

J'y vais souvent. Lorsque je vais au Louvre ou faire des courses au Carousel, avant de boire un café place du Palais Royal, en rentrant du musée d'Orsay ou lorsque des amis étrangers veulent visiter Paris, j'aime traverser la cour carrée, passer devant la pyramide et déboucher sur ce long jardin qui longe la Seine jusqu'à la Concorde. J'aime m'asseoir autour du grand bassin et j'ai plusieurs fois dessiné le dos de la belle Cassandre qui laisse tomber ses voiles au pied du labyrinthe.

2014-05-31_14.09.21.jpg

Et qu'on ne me dise plus dans la rue ou ailleurs "le mois de mai a été pourri cette année " ou bien "il pleut sans cesse" car entre les dimanches de dessin au Parc Floral, la semaine à l'île de Wight, les grandes marches au bois ou les flâneries aux Tuileries, moi je l'ai vu le soleil en ce mois de mai et il brille encore comme hier sur la pyramide....Oh je sais, on va me dire "mais ça ne va pas durer!" Mais qu'importe? je ne vis plus hier et pas encore demain, c'est aujourd'hui que je vis et que le soleil brille ;-)

2013-09-20_16.12.17.jpg

lundi 14 avril 2014

Prague

2014-04-09_10.29.52.jpg

Cinq jours pour découvrir la cité dorée, cinq jours pour visiter certains monuments de Prague avec une classe de 25 élèves, c'est magnifique, un peu fatigant et donne envie d'y retourner flâner avec des amis et de prendre le temps d'arpenter les vieilles ruelles où nous n'avons pas pu aller. J'ai beaucoup aimé le ciel bleu des premiers jours, la lumière sur les toits et le ciel noir au dessus du vieux Pont Saint Charles qui enjambe la Moldau.

2014-04-09_15.16.03.jpg

J'ai aimé la gentillesse de Jarka et sa passion pour son pays, l'efficacité de Sylvie et ma complicité avec Sylvain. Par dessus tout j'ai adoré les élèves de cette classe de banlieue avec leur côté racaille (c'est leur terme) au grand coeur. L'avantage d'être accompagnatrice c'est de ne pas porter la responsabilité du voyage, l'inconvénient c'est que l'organisation n'est pas celle que j'aurais choisie. Je me rends compte aussi que c'est plus difficile pour moi d'être une suiveuse qu'une meneuse mais c'est un bon exercice! Malgré tout ce fut un bon séjour profitable aux enfants qui, du haut de leur 12 ou 13 ans, furent tout à fait enchantés

2014-04-09_16.13.40.jpg

Ce qui est formidable chaque fois que j'accompagne la classe de Thérèse en Angleterre c'est que nous sommes exactement sur la même longueur d'onde aussi bien pour prévoir le rythme de la journée que pour la rigueur et la sécurité des élèves. C'est important pour moi de ne pas empiler visites et activités, de laisser des temps de vraie respiration sans tous ces moments d'attente vécus à Prague, de trouver un équilibre sans osciller entre vide et précipitation. Cela me rappelle les bons moments passés avec Brigitte en classe verte à Habère-Poche il y a plus de 20 ans

2014-04-09_11.39.54.jpg

vendredi 21 mars 2014

J'ai raté le prince charmant

2014-03-13_12.33.41.jpg

C'est le printemps, je reviens d'Angleterre où j'ai raté le prince charmant. Je ne sais si quelqu'une réussit à embrasser l'un d'eux comme le suggéra mon amie Sylvie, mais je n'étais pas là lorsqu'il s'est transformé en prince car la route était barrée pour laisser les crapauds traverser jusqu'à la rivière. Avez vous déjà vu ça? Cela m'avait déjà paru un peu fou lorsque Jenolekolo en parla sur son blog et je ne savais pas que les crapauds migraient. Et bien c'est ainsi à Richmond upon Thames, un agréable quartier de Londres où vivent mes amis Jane et Fiz.

2014-03-16_18.17.40.jpg

Pas de prince en vue! Je m'en suis donc retournée chez Jane à travers la grand place, Ham Common, endroit prisé par les londoniens pour leur promenade dominicale, entre les bords de la Tamise et Richmond park. A partir de 15h j'ai vu s'égayer des nuées d'écoliers et de collégiens par vague de couleurs. Les uniformes sont variés, noirs et bleu lavande dans l'école du quartier où habite mon amie. Dans le quartier de ses petits enfants, la sortie d'école ressemble à une joyeuse envolée d'oiseaux rouges et noirs. Il y a moins de stress dans la cour de récréation que dans celles que j'ai connues, les parents y bavardent entre eux ou avec les profs, il y a des grands-parents, des mamans et des jeunes filles au pair tandis que certains enfants restent dans des clubs. Les enseignants vous font un sourire en surveillant la cour...Il faisait grand beau. Après la sortie de l'école, les plus jeunes avec leur mère ou leur nounou, les plus grands par groupes, tous profitent du soleil sur la belle pelouse.

2014-03-13_11.42.50.jpg

J'aime passer quelques jours avec Jane dont j'ai déjà parlé ici. La compagnie d'une amie la stimule et lui est bénéfique d'autant plus qu'elle sort d'une grave dépression et que la vie quotidienne lui est difficile. . Nous avons flâné dans les rues de Richmond, profité du jardin et des grands espaces verts devant la maison, marché le long de la Tamise, passé une journée à Kew Gardens. Dimanche Fiz nous a emmenées dans la verte campagne anglaise. Ce fut une belle semaine rythmée par le soleil, la nature et l'amitié.

2014-03-13_12.42.25.jpg

- page 1 de 7