Je suis très sensible aux " bonnes manières", l'orthographe du corps.

Sans doute suis-je un peu ringarde mais je supporte mal qu'on passe devant quelqu'un de plus vieux, qu'un homme ne me tienne pas la porte ou qu'un jeune se précipite devant un vieux monsieur pour s'asseoir avant lui dans le métro. J'ai pourtant été militante dans les années 60, féministe extrème refusant qu'on invalide les femmes en les différenciant.
Et très vite je suis revenue aux règles de base quand j'ai eu des enfants que j'ai éduqués le mieux possible afin de leur ouvrir en grand les portes de la vie. J'ai habitué mes élèves, lors des déplacements de ma classe, à tenir la porte au suivant plutôt que d'instaurer un "portier" dans le rang comme c'est la coutume dans les écoles...
J'accepte maintenant la galanterie comme un hommage, apprécie la courtoisie comme une marque de respect. Je tente d'y veiller dans mon comportement et suis toujours sensible à la bonne tenue à table... C'est difficile pour moi d'être en face de quelqu'un qui se penche vers les aliments au lieu de porter sa cuillère à la bouche, insupportable de supporter les bruits de déglutition ou de ne jamais voir le regard d'un convive qui se jette sur la nourriture! je retiens mal mes réactions si quelqu'un met le couteau à la bouche ou lèche sa cuillère en l'enfournant complètement.
Ce ne sont que des exemples et je suis bien contente de connaitre les règles de savoir-vivre pour jouer quelquefois à les transgresser. J'aime lécher le dessus des pots de yaourt et déguster une frite ou un morceau de fromage avec les doigts comme on savoure un bonbon, par contre il m'est désagréble de prendre un os de poulet avec la main même si beaucoup s'accorde à trouver ça très bon! Contradictoire? je ne le pense pas, tout étant question de dosage et de lieu.
Superficiel et secondaire par rapport à la grâce du coeur ou à l'élégance de l'esprit? Certes! mais il n'empêche que pour moi l'apprentissage des bonnes manières est indispensable et leur non-respect est une sorte de tue-l'amour, une lettre couverte de fautes d'orthographe, un texte empli de fautes de grammaire!