concert__1_.JPG
Une femme chef d'orchestre, c'est grandiose! C'était la générale hier soir à Pleyel et Marin Alsop, exigente et précise, reprenait les choeurs et les violons de l'orchestre de Paris, jusqu'à satisfaction totale. Bien loin de la confusion des maîtres du Monde ( le journal qui nous invitait dans cette belle salle), l'air de rien, cette femme étonnante était suivie par tous les auditeurs certes, et surtout par les musiciens attentifs à sa baguette et à son regard, comme si elle était le maître du monde!