bois_029.jpg

En rentrant du bois où j'ai marché cet après midi j'ai longé une haie d'aucubas dont les fruits brillaient au soleil. Cela me ramène bien des années en arrière, dans le parc de notre maison...


ryes__1_.jpg Il y avait à Ryes, au fond du parc, une grande haie d'aucubas le long du mur qui nous séparait du jardin potager. C'était un endroit où nous aimions nous cacher. Les aucubas étaient denses, c'était sombre, ça faisait un peu peur! On voyait la maison sans en entendre les bruits, ce qui donnait l'impression d'être loin et que personne ne pourrait nous trouver. Je me souviens m' y être souvent blottie pour lire en secret... Bien sûr, c'était un refuge que tout le monde connaissait, une de nos cachettes favorites lors des grandes parties de "boîte" auxquelles nous jouions (sans bâton), avec nos parents, nos cousins, nos oncles et tantes, et qui se prolongeaient tard dans le noir du soir pour notre plus grande joie...