seraphine
J'avais attendu de voir le film pour aller à l'exposition des oeuvres de Séraphine de Senlis au musée Maillol. J'aime beaucoup ce musée et j'y vais parfois simplement pour saluer les 3 Nymphes en passant au rez de chaussée et grimper au deuxième voir la salle des sculptures de ce cher Aristide que j'ai tellement taquiné dans ma jeunesse!

Lorsque j'étais étudiante, les sculptures n' étaient pas rassemblées comme elles le sont actuellement dans le jardin du Carousel mais dispersées autour de la grande allée transversale des Tuileries. Chaque fois que nous traversions le jardin pour rejoindre la rive droite et Les Halles depuis notre bistrot-QG de la rue Guénégaud, nous chahutions avec celles que nous appelions"les Maillol". Elles servaient de modèles à Gilles, André, Lionel et les autres. J'étais si mince alors... je jalousais leurs rondeurs provocantes que j'obtins récemment. Nous nous moquions et allions de l'une à l'autre, dansions autour d'elles en chantant, les couvrions d'écharpes et de vêtements en les frictionnant pour les réchauffer, surtout en hiver. Nous ne quittions l'allée qu'après de longues protestations à la venue du gardien qui nous chassait en nous traitant de vauriens.

maillol_nymphes