En rentrant de Pimberty je me suis arrêtée à Lyon et j'ai passé un moment avec ma cousine-blogueuse-mammie-tricoteuse-instit retraitée, comme elle l'a si bien raconté ici. Sur un commentaire d'un précédent billet elle se dit nulle en dessin, et pourtant, elle a bien le côté artiste des Mauvais. D'ailleurs c'est elle qui l'avait évoqué lorsqu'elle m'avait dit en parlant des dimanches de Brindille et Tornade: "tu as le côté théatreux des Mauvais! " Ma foi, c'est bien vrai, et justement je viens de retrouver des photos de ma grand-mère jouant la comédie en 1916.

mamee-theatre.jpg

Le frère de Maman, l'un des "frères Mauvais" évoqué par Michel Serrault dans vous avez dit Serrault était comédien et j'étais drôlement fière lorsque, étudiante, j'allais le voir au TNP du temps de Georges Wilson! Je me souviens de Maître Puntila et son valet Matti et Les enfants du soleil dont j'ai gardé le texte avec la photo de mon oncle Jean Mauvais

jean_mauvais

J'ai déjà parlé ici de Marie-Liesse, passionnée de théatre... et il y a tous les autres, le papa de Marie-Jo qui, à mes yeux d'enfants, savait tout faire, ceux qui chantent et qui dessinent, celles qui brodent... finalement tous sont un peu artistes, il suffit de voir le beau blog de ma cousine!

Oh, ne t'en fais pas, Brindille, te fais pas de mauvais sang, c'est transmissible mais ça n'est ni contagieux ni dangereux d'avoir du sang Mauvais! J'en suis fière! hi hi!! c'est le nom de jeune fille de Maman. Tiens, justement Tornade offre une fleur à mon oncle qui a bien besoin d'un sourire de plus en ce moment.

fleur