"Le boulevard périphérique" d'Henry Bauchau m'avait happée dés le début par le rythme et les mots. Est-ce parce que ça commence par une ascension? Ce que j'avais aimé d'emblée c'est une écriture forte, belle et tellement rapide que je me sens essoufflée à la fin de chaque chapître. C'est comme l'effort, l'amour, c'est la vie, la mort...Quelle puissance!

bauchau_0002.jpg

Je viens de commencer à écrire et j'allais parler de mes dernières lectures quand je m'aperçois que c'est une sorte d'anniversaire. Alors, je change de chemin et parlerai littérature une autre fois car c'est mon 500ème billet!

Il s'en est passé des choses depuis mon premier billet en 2007. Se doutait-il Pablo que j'y prendrais autant de plaisir lorsqu'il m'a ouvert cet espace? C'était une idée, un défi, une piste, une occupation pour mes moments de liberté et de solitude....Bloguer est devenu une distraction, un travail de mémoire et m'a offert des découvertes, des rencontres. Merci à l'initiateur de ce blog et merci à tous ceux qui me lisent, particulièrement à ceux qui y laissent leur avis.

Prendrez vous une part de cette belle brioche pour fêter ça?
briocheElle vient de la boulangerie de Saint Germain sur Morin en Seine et Marne