Il y a des jours où rien ne va, les jours noirs où s'enchaînent les mauvaises nouvelles, il y a des jours sans éclat ni éclaboussure et il y a des jours où la terre rejoint le ciel, des jours de lumière et de joie. Ainsi fut ce dernier vendredi et c'est une belle illustration de la loi de l'attraction!

Je me révellai joyeuse et dégustai mon petit déjeuner en regardant le ciel comme tous les matins. Quelques coups de téléphone, cours de tango, un appel de Tristan: "que fais-tu ce week-end, ma petite Maman? - rien de spécial, hormis mon atelier de dessin dimanche après midi et le concert de polyphonies corses samedi soir! Pourquoi? - j'ai bien envie de venir te voir!" Et derrière j'entends Lelia dire " vais à Vincennes, moi!".... Une heure plus tard, mon fils quittait Pimberty avec sa fille pour venir passer le week-end. Camille restait à la maison avec Odin trouvant que c'était un peu précipité pour un petit bonhomme de 15 mois. Il faut dire qu'ils revenaient tous les 4 (5 avec Nala) de cinq jours en corse!

vincennes

Et voilà comment mon week-end fut transformé! Quelle belle surprise! Tristan est donc arrivé vendredi à minuit et demi! Il n'avait rien prévu de spécial, juste prendre le temps...bavarder, échanger sur ses projets, faire quelques pas dans Vincennes, voir aussi son père que j'ai invité à déjeuner pour que Lelia profite de son grand-père, dire un petit bonjour à la mère de Camille un dîner, un petit déjeuner, un repas de midi, et ils sont repartis alors que j'allais rejoindre mes "artistes-élèves". Ce fut un week-end délicieux. C'est une période merveilleuse lorsque l'enfant commence à vraiment faire semblant. Ainsi Lelia part-elle en voyage dans le couloir " au-revoir Laleine! s'en va en Corse moi!" et veille à ce que tout le monde dorme bien dans le bateau...

en_bateau