Il est minuit. j'ouvre la fenêtre sur les étoiles Le souffle qui passe dans le feuillage fait frissonner mes épaules. je regarde la nuit. Je parle aux étoiles. Le souffle me pénètre et je sens la vie. On dirait que l'univers me parle

C'était hier soir, à mon arrivée. Ce matin les oiseaux s'étaient réunis pour me réveiller. Je retrouve la paix des grands arbres au dessus de ma tête et la prairie tranquille s'étale devant mes yeux. Me voici pour deux semaines à l'Espace des possibles.J'écrirai moins souvent, mais passerai vous lire et vous faire signe pour un évènement particulier.

IMGP1413.JPG

espace