De l'eau a coulé sous les ponts depuis mes engagements gauchistes des années soixante. Après des années de convictions et d'élans politiques suivies d'années de déceptions et désillusions comme une descente aux enfers, je suis lasse. Je n'aime pas la guerre et ne supporte plus les discours qui précédent les élections quelles qu'elles soient, y compris les présidentielles! Je rejette, je fuis les débats. Par contre je considère que le vote est un devoir citoyen et que ne pas choisir équivaut à choisir ce qu'on ne veut pas. Je m'informe en lisant.

IMGP7670a.jpg

Mais ce soir lorsque j'ai eu connaissance du débat télévisé, je me suis dit:" il faut bien que je sache à qui nous avons à faire hormis le petit roquet que je connais déjà. Ce soir j'allume la télé, j'écoute, je regarde, et c'est la dernière fois. Je verrai bien...si je suis déçue, si je me sens trop mal, je fuis, je me retire, je rejoins ma grotte et je tricote!" Et j'ai entendu un homme accessible dont j'ai compris tous les propos, j'ai vu un homme digne et sobre en face de Juppé sarcastique et méprisant, j'ai été séduite par la prestance, la clarté et la fermeté non agressive de François Hollande qui sera, je l'espère, notre futur président.