Il aurait 71 ans. C'est aujourd'hui son anniversaire. Les odeurs de pipe, les voiliers sur l'Océan, les sculptures métalliques, la poésie, les excès de parole et l'idéalisme, les étoiles dans le ciel, beaucoup de choses m'évoquent Jean-Georges.

jg1977.jpg

Je me souviens de mes premières visites à Cheyrat, au temps des cheveux longs et des soirées interminables où nous refaisions le monde... En ce temps là, leur jardin n'était pas aussi "léché" et les oies y entraient librement. C'était l'époque où les digestifs suivaient le café qui suivait les vins qui avaient suivi les d'interminables apéros. Véronique s'impatientait car elle était fine cuisinière et tout risquait de brûler. Elle disait que nous buvions et fumions trop, et c'était vrai! En ce temps là j'avais toujours une cigarette à la bouche, je fumais 2 ou 3 paquets par jour et Jean-Georges fumait la pipe sans discontinuer. Nous partagions l'intolérance des convictions, le refus des conventions et des limites mais aussi la passion des étoiles. Je crois que c'est ce qui scella notre amitié.

jg1977a.jpg

Je me souviens de ses efforts pour se "caser" dans notre petit appartement, je regrette presque les fenêtres trop ouvertes et l'eau qui déborde autour de la baignoire...mais surtout je pense à Véronique qui doit dorénavant vivre seule, à Jean-Stéphane devenu père à son tour, et à tous ceux qui gardent dans leur coeur de bons et de rudes morceaux de vie partagés avec lui.