1947-maman.jpg

Hier je suis allée passer la journée chez ma soeur et mon beau-frère. Aujourd'hui c'est son anniversaire, hier c'était ma fête. Il en est ainsi depuis toujours, en réalité depuis que j'ai eu 1 an 1/2 puisque ma soeur est née 18 mois après moi. J'ai longtemps pensé que le 23 juillet était le jour le plus important de l'année. Ma soeur fut une petite fille parfaite, la plus mignonne et vive aux yeux de la vilaine que j'étais.

J'étais gauche et timide mais en excellente santé quand elle faillit mourir. J'avais 9 ans, mes frères 6 et 7, et elle en avait à peine 8, c'était ma petite soeur et personne ne comptait plus qu'elle pour moi. J'ai prié des nuits entières, j'ai souhaité mourir à sa place alors qu'elle était inerte à l'hôpital dans ce poumon d'acier qui me semblait un monstre cruel. Je n'avais pas le droit d'aller la voir et toute la famille, grands-parents, amis, oncles et tantes venaient à Ryes soutenir mes parents. Je ne pensais qu'à elle, on ne parlait que d'elle à la maison, au téléphone, dans la rue, et j'avais peur de ne plus jamais revoir ma soeur. Papa et Maman se relayaient près d'elle, ma tante était venue rejoindre ma grand-mère à la maison pour veiller sur nous. Après des semaines, un jour Papa est rentré de l'hôpital en disant "elle a bougé le petit doigt" et nous savions qu'elle sortait du coma et de la paralysie où le vaccin de la variole l'avait plongée, c'était le signe qu'elle guérirait. Ce fut une joie immense! En même temps qu'elle, j'ai recommencé à vivre.

1955-foins1.jpg

Difficile d'imaginer à quel point ma vie a été influencée par cette année là, surtout pas pour ma soeur qui a toujours un peu jalouser ma force de vie! Elle avait vaincu la maladie, tout le monde admirait sa force de caractère, ma mère disait qu'elle était une fille de tête alors que j'étais qu'une fille de coeur, elle était une enfant sage et courageuse. J'étais insupportable et j'ai longtemps rêvé d'être aussi admirable et dure qu'elle savait être, alors que je n'étais qu'une "bonne fille". Depuis quelques années j'ai creusé le passé, j'ai compris l'impact dans ma vie de ce jour terrible où j'ai cru que ma soeur allait mourir. Tous mes souvenirs antérieurs se sont effacés, certains sont revenus plus tard grâce aux photos et aux conversations familiales mais le premier vrai souvenir que j'ai date de ce matin où je me suis réveillée et où Maman répondit "elle est à l'hôpital, c'est très grave, il va falloir beaucoup prier " lorsque je lui demandais "où est Marie-Claire?"
Bon anniversaire ma soeur!