Deux heures d'Eurostar, une nuit de récupération, une journée pour défaire la valise, en faire une nouvelle, encadrer quelques dessins, une nouvelle nuit, bref juste un jour de passage chez moi et hop! me voici sur l'autoroute, en route pour Gourdon. Le voyage n'aurait dû durer que 6h mais après la pause déjeuner, crac! bruit suspect et voilà que le moteur ne répondait plus à mes sollicitations. Heureusement j'étais sur une petite aire verdoyante, les oiseaux chantaient et le soleil brillait. Et puis, il y a l' assistance! et j'avais un bon bouquin pour attendre le dépanneur qui arriva au bout d'une demi-heure seulement, me conduisit dans un garage sympathique, ouf ce n'était que la fin de la batterie qui m'a lâchée d'un coup... "ça arrive souvent aux premières chaleurs comme aux premiers froid!" me dit la femme du garagiste. Ah oui? un peu comme lorsqu'on vieillit, lorsque la sensibilité au froid et au chaud augmente? Bref me voilà chez mes amis, un jour de soleil, un jour d'expo abrégée à cause de la pluie, un jour de flânerie au bord de la Dordogne, quatre jours d'amitié pendant lesquels je suis plutôt chouchoutée. Super, non?

IMG_6738.JPG