Quand j'étais enfant ma marraine m'envoyait des cadeaux. Elle vivait loin et ne venait presque jamais tandis que mes frères et soeurs voyaient régulièrement leurs parrains et marraines. Alors elle m'envoyait des paquets...quelle joie c'était pour moi! Mes frères et sœur m'enviaient lorsqu'arrivait un colis. C'était un paquet à mon nom, un paquet à découvrir toute seule. Ils étaient tous autour de moi attendant que je dévoile le trésor. C'était difficile à ouvrir et l'impatience se faisait sentir. J'essayais de défaire soigneusement les nœuds de l'emballage et presque chaque fois il fallait l'aide d'un adulte pour couper la ficelle. J'étais alors la reine. Moi seule pouvait trouver et révéler le cadeau que ma marraine avait choisi pour moi. Elle s'appelait Marie-Madeleine, était un peu comme une fée, et tous rêvaient d'avoir une marraine aussi belle et lointaine que la mienne qui envoyait des cadeaux d'Amérique. Il arrivait que l'un ou l'autre de mes frères ou de ma soeur aussi reçoive un colis empli de surprise. Chaque fois c'était la même impatience, la même joie pour tous autour de celui qui fêtait son anniversaire.

IMG_9524a.jpgphoto que je gardais précieusement de ma marraine avec sa fille.

Les parents qui ouvrent les paquets de leurs enfants à l'avance n'imaginent pas le plaisir dont ils les privent. Certains parents veulent leur simplifier la tâche ou vérifier le contenu, d'autres ouvrent les lettres ou les cartes sous prétexte que l'enfant ne sait pas lire... ils ne savent sûrement pas le mal qu'ils font et quelle privation c'est pour l'enfant! Je me souviens d'un collègue qui contrôlait le courrier reçu par son adolescent "pour son bien" ou "pour éviter les mauvaises fréquentations". Quelle tristesse! Maman pensait ainsi nous protéger en lisant nos courriers après réception à notre insu. Je ne lui en veux pas mais ce fut une souffrance qui m'a incitée à me révolter et à faire tout ce qui était interdit en cachette dès que j'ai pu, vers 7 ans. C'est aussi pour cette raison que je suis extrêmement sensible à la moindre intrusion. Pour ma part, je n'ai jamais jamais ouvert une lettre ni lu un courrier de mes enfants fut-il en évidence dans leur chambre et j'en suis fort aise. Je leur ai fait confiance dès le plus jeune âge et j'ai eu raison de le faire.

IMG_9522a.jpg mon fils à l'âge d'Odin, donnant le biberon à sa petite soeur

J'essaie de re-créer ce plaisir pour mes petits-enfants et leur envoie des cadeaux par la poste puisqu'ils habitent loin de Vincennes. Odin a eu 5 ans, il a reçu son paquet, celui que j'avais préparé pour lui. Il l'avait vu lorsque le facteur l'avait apporté et savait que c'était pour lui, pour le 31 janvier, jour de son anniversaire! Dans le paquet j'avais mis de l'attention et de l'affection pour choisir et emballer ses cadeaux, des talkie-walkie, une vraie chemise d'homme blanche comme celles de son papa, et d'autres bricoles, livres, jeux, etc... J'avais ajouté un petit cadeau à donner à son frère et sa sœur dans un esprit de partage. Je fais toujours ça! J'espère qu'il était content.