Il y a 37 ans naissait le plus beau bébé du monde, le mien!

2014-03-03_08.42.47.jpg Tristan dans la journée du 3 mars

Et comme chaque année je me souviens de tout avec précision, de la layette que j'avais tricotée et préparée, du match que regardait Jean-Marie, des bottes que je ne voulais pas enfiler pour sortir, du décompte des contractions dans le taxi, de l'arrivée aux Diaconesses vers minuit, de l'examen de la Sage-femme, du renvoi du papa " monsieur, on la garde parce que c'est la nuit mais ce n'est pas pour maintenant, rentrez chez vous,vous avez le temps on vous appelera!" et du rappel une demi-heure plus tard pour qu'il assiste à la naissance. Je me souviens de la salle d'accouchement, de mes efforts, des douleurs, du renvoi de Jean-Marie "pas de photo svp", de la venue du médecin, du sang, de l'épuisement, des points de suture, et par dessus tout je me souviens de ce moment extraordinaire où l'on déposa le bébé emmitouflé tout contre moi. Trente sept ans après je ressens à l'évocation de ce souvenir la même onde immense de bonheur jamais ressentie auparavant et que je connaîtrai à nouveau 4 ans plus tard. C'était le 3 mars, il était 2h50