Je l'avais rencontrée au festival America. A la même table il y avait deux femmes resplendissantes et graves, Rita Mestokosho dont je voulais acheter le recueil de poésie " Née de la pluie et de la terre" et Yanick Lahens. Je suis allée lui parler et j'ai beaucoup aimé sa voix profonde, et ce qu'elle disait de la terre, des sources de vie et des femmes. Alors j'ai acheté son livre "Bain de lune". C'est un roman d'une incroyable puissance empreinte de poésie. Quel lien fort avec la terre, l'histoire de son pays et les êtres qui l'habitent!
Lorsqu'elle fut récompensée par le prix Femina, j'ai été ravie, un peu comme s'il s'agissait d'une amie. Je parle rarement de lecture sur ce blog, d'ailleurs je ne lis plus guère que deux ou trois livres par mois, beaucoup moins qu'à certaines époques. Il y a des livres que je trouve intéressants ou passionnants, mais assez peu qui m'émerveillent. " Bain de lune" est un de ceux là.

2014-11-25_09.49.52.jpg

Juste une histoire qui est celle des hommes quand les dieux se sont à peine éloignés... Quand la mère et le vent soufflent encore tout bas ou à pleins poumons leurs noms d'écume, de feu et de poussière. Quand les eaux ont tracé une bordure franche à la lisière du ciel.... Une histoire de tumultes et d'événements très ordinaires. Quelquefois de fureurs et de faims. Par moment de corps qui exultent et s'enchantent. Par d'autres de sang .et de silence. Et parfois de joie pure. Si pure.... Une histoire ou un monde nouveau chevauche pourtant déjà l'ancien. Yanick Lahens