Semaine de retrouvailles avec la Corse. J'avais oublié comme la vie était dure aux Marines du Fium'alto! Dur le soleil toute la journée, très dur l'apéritif qui dure 3 heures avec les copains retrouvés, et fatigants les 10 mètres à parcourir pour aller à la plage et les bains avant le petit déjeuner, avant le déjeuner et même le soir. Très salée l'eau de mer, et à 30°, un peu chaude la douche dans le jardin, et longue la sieste sous les lauriers, déroutante la charcuterie pendue au plafond dans la cave du tenancier, enivrante la soirée sous les étoiles et l'odeur de la nature dés les premiers pas en montagne...
J'avais presqu' oublié tout ça mais les souvenirs reviennent vite.

11705332_10206448529908330_8254100222240593397_n.jpg sieste sur la terrasse côté mer, devant la maison

Pendant ces quelques jours avec Eve, nous avons poursuivi le rangement de la maison de leur père commencé par Tristan en juin dernier. Nous n'avons pas perdu de temps entre les armoires à vider, les meubles à déplacer, les fleurs à couper, les bazars à jeter... mais nous avons tout de même réussi à voir plusieurs fois Mamie, à dîner avec un cousin, à monter à Rutali dans la maison de famille . Nous avons pu déjeuner à Bastia, passer un après midi dans un merveilleux spa et flâner à Erbalunga, aller jusqu'à Penta di Casinca et grimper à Tribiu, sans oublier de prendre une glace aux Flibustiers sur le port de Campoloro.

11238960_10206437464471701_4364659189006506177_n.jpgLe port d'Erbalunga au début du Cap Corse