Tu étais la grande, j'étais la petite. Nos mamans étaient sœurs et ravies de notre entente. Lorsque nous étions enfants, tu faisais attention à moi. Plus tard ,nous fuyions les autres pour nous faire des confidences. Lorsque j'étais étudiante, tu m'as trouvé un job avec toi en été. Nous avons pris un moment des chemins différents puis nous nous sommes retrouvées. Tu as beaucoup souffert et tu t'es échappée...
Quand je passe dans les quartiers où tu as vécu, rue Lecourbe ou vers la place Clichy, lorsque je vais du côté de Neuilly et descends aux Sablons, quand je vois deux fillettes se donner la main, lorsque j'ai préparé la cousinade du 11 avril, lorsque j'ai croisé une autre Marie-Liesse, souvent, très souvent, je pense à toi.

maly.jpg

Mes pieds ne touchent pas terre, je n'ai pas encore 2 ans et toi du haut de tes 3 ans, tu me tiens par la main pour m'empêcher de tomber. Ainsi commença notre amitié. Bon anniversaire Maly!
...et bon anniversaire aussi à notre grand-mère maternelle née le même jour que toi des années auparavant et dont pendant un an j'ai partagé la vie à Versailles fort agréablement