image.jpeg
Quand je regarde cette photo de mes petits enfants au plateau d'Ajon, quand je vois Lelia dessiner et Zian prêt à partir marcher, j'ai envie de grands espaces. Quand je suis allée faire une promenade digestive, avec mon frère et ma belle-sœur après le repas du dimanche, j'ai senti à quel point la nature est bienfaisante. Quand je randonne le mercredi, quand je me ressource dans la belle forêt de Fontainebleau, quand je me réveille le matin chez Muguette au son des cloches et que j'ouvre les volets, je respire à pleine vie. Ce sont des havres de paix.